2 min de lecture Société

Toujours vouloir avoir le dernier mot, qu'est-ce que ça cache ?

Avec des amis, des collègues, sa famille, vous êtes celui aime avoir le dernier mot ? Mais qu'est-ce que ça veut dire de vous ?

Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Toujours avoir le dernier mot, qu’est-ce que ça cache ? Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Thibaud Chaboche

On le connait tous, cet ami qui, peu importe le sujet de conversation, peu importe ses interlocuteurs, veut toujours avoir le dernier mot. Il peut discuter avec des collègues, avec des amis ou avec ses frères et sœurs, il voudra toujours avoir que son avis soit le bon. Et si vous ne connaissez pas cette personne, c'est que c'est sûrement vous, l'ami qui veut toujours avoir le dernier mot.


Mais est-ce vraiment toujours le dernier a avoir parlé qui a raison ? Pas forcément. Pourtant, certains s’obstinent, persistent et signent. Même quand l’objet de la discussion n’est qu’une broutille. Coûte que coûte, ils veulent toujours avoir le dessus. Parfois agaçant, il est difficile de savoir vraiment ce qui se cache derrière le besoin de mettre un point final à une conversation, ou de savoir comment se comporter face à une personne qui ne lâche pas le morceau et qui veut absolument avoir le dernier mot.

"On aime tous avoir le dernier mot, dès lors que le sujet est important pour nous. Ça nous structure, ça nous définie, et nous cherchons à être du bon côté de la barrière. On veut être dans le camp des gens intelligents et on ne veut pas céder la dessus", analyse Jean-François Marmion, psychologue. "On protège ce qui nous définit à nos yeux. On ne veut pas être pris en défaut, et être vulnérable. On ne veut pas être mal jugé".  

Une discussion se transforme en combat

Lorsque que l'on se retrouve face à une personne qui veut avoir le dernier mot, difficile de faire valoir sa propre opinion. Pour Guillaume Villemot, avoir le dernier mot, quelque soit l'issue de la discussion, "c'est aussi n'écouter que soi-même, sans prêter attention aux arguments des autres"

À lire aussi
Du soleil en automne (illustration) société
À quelle date tombe l’automne cette année ?

Dès lors, la vérité importe peu, tant le rapport de force prend le dessus entre les deux personnes. La discussion peut alors se transformer en un véritable combat oral. "Il y a toujours le besoin de briller, raconte Isabelle Chataignier, humoriste. Le soucis aujourd'hui, c'est que celui qui a le dernier mot est aussi celui qui parle le plus fort, qui en impose le plus". 

Crier le plus fort, imposer sa vision des choses, ne jamais accepter que l'argument des autres est meilleur que le notre, c'est "avant tout une question d'ego", pour Elise, auditrice RTL. "On pense à l'image que l'on renvoie, et c'est aussi une façon d'exprimer ce que l'on veut vraiment".

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Guillaume Villemot, fondateur du Festival des Conversations. 
- Isabelle Chataignier, humoriste et ancienne avocate. Professeur d'art oratoire à Sciences Po et à Eloquentia. 
- Jean-François Marmion, psychologue.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Société Flavie Flament On est fait pour s'entendre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants