1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Tirs dans un Thalys : les enquêteurs recherchent dorénavant des complices
1 min de lecture

Tirs dans un Thalys : les enquêteurs recherchent dorénavant des complices

REPLAY - En plus d'Ayoub El-Khazzani, les services espagnols ont aussi signalé un groupe de quatre ou cinq personnes à la France en février 2014.

La police dans la gare de Arras au lendemain des tirs dans le Thalys, le 22 août
La police dans la gare de Arras au lendemain des tirs dans le Thalys, le 22 août
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Tirs dans un Thalys : les enquêteurs recherchent dorénavant des complices
01:06
micros
La rédaction numérique de RTL

Ayoub El-Khazzani est muré dans le silence. Après avoir passé sa quatrième nuit en garde à vue, le suspect présumé de l'attaque du Thalys a été déféré devant la justice ce mardi 25 août. Après avoir tenté de retracer le parcours du terroriste présumé depuis son passage en France en 2014, les enquêteurs sont désormais à la recherche de complices.

La thèse du vagabond errant à travers l'Europe, sans soutien et qui prépare son action seul, ne convainc pas forcément les policiers. Surtout qu'en février 2014, lorsque les services espagnols signalent aux Français la venue d'Ayoub El-Khazzani, ils évoquent aussi d'autres noms. Celui qui est qualifié d’extrémiste dangereux pourrait en effet être en relation avec un groupe de quatre ou cinq personnes, venus eux aussi travailler en région parisienne pour la société LycaMobile. 

Si les enquêteurs n'évoque pas pour le moment l'idée d'une cellule constituée, ils cherchent à retrouver la trace de ces hommes, tous fichés par les Espagnols pour leur radicalisation, et qui ont un temps au moins séjourné en France. Les questions sont dès lors nombreuses. Le groupe s'est-il séparé ensuite ? Ont-ils eu des contacts récemment ? Voilà autant de vérifications en cours...

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/