1 min de lecture Société

Tiers payant : premiers couacs dus à un nouveau réglage de la carte Vitale

Un nouveau réglage de la carte Vitale peut conduire au non-remboursement des patients.

Un médecin utilise la carte Vitale d'un patient (illustration).
Un médecin utilise la carte Vitale d'un patient (illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

La vigilance est de mise. Les patients atteints d'affections de longue durée (ALD) ou les femmes enceintes pourraient ne pas être remboursés de leurs frais de santé. Depuis le 1er juillet, la loi Santé a élargi le tiers payant à ces deux catégories de patient couvert à 100 % par l'Assurance maladie. Cela permet au médecin qui le souhaite de leur proposer de ne plus avancer l'argent pour leurs soins. Les médecins envoient leurs factures à l'Assurance maladie, qui prend directement en charge les consultations. La mesure, fortement critiquée par les médecins sera généralisée à tous les assurés au 1er janvier 2017.

Mais les médecins ont découvert un dysfonctionnement dans le logiciel de facturation. Certains patients seraient facturés automatiquement en tiers payant alors qu'ils auraient réglé leur consultation normalement. Un problème. s'ils sont enregistrés en tiers payant, ils ne sont pas remboursés du tout. Le médecin est quant à lui payé deux fois. D'après Le Parisien, plusieurs cas auraient été constatés par les professionnels de santé. L'Assurance maladie a admis avoir opéré quelques modifications du logiciel qui gère la carte Vitale en prévision de l'échéance de janvier 2017. Selon elle, l'objectif est de "faciliter la pratique du tiers payant". Une initiative que n'a pas appréciée Claude Leicher, le président du syndicat MG France : "Cette dernière a pris des libertés avec la loi de façon masquée, sans communiquer, c'est scandaleux."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Économie Sécurité sociale
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants