2 min de lecture Mannequin

Thando Hopa, mannequin sud-africain révélé par sa peau albinos

Procureur à la cour de Johannesburg, Thando Hopa est devenue mannequin pour changer le regard sur l'albinisme.

La procureur de Johannesburg Thando Hopa et mannequin à temps partiel, visite une exposition sur la "culture noire" à travers les couvertures du magazine "Drum"
La procureur de Johannesburg Thando Hopa et mannequin à temps partiel, visite une exposition sur la "culture noire" à travers les couvertures du magazine "Drum" Crédit : GIANLUIGI GUERCIA / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Thando Hopa ne rêvait pas d'être top model. Troisième d'une famille de quatre enfants, Thando a passé son enfance à se protéger du soleil, dans un pays où subsistent de rares cas de meurtres d'albinos. Diplômée de droit, elle travaille comme procureur à la cour de Johannesburg, tout près de là où Nelson Mandela avait sa plaque d'avocat dans les années 1950. 

"J'ai été approchée plusieurs fois pour être mannequin mais j'ai refusé, je ne voyais pas l'intérêt. Un métier aussi superficiel, je me disais, ah, après tout je suis juriste !", s'amuse-t-elle. Mais quand le designer Gert-Johan Coetzee croise sa route en 2012 au hasard des allées d'un centre commercial, elle réfléchit à nouveau : "C'est là que ma sœur m'a dit de ne pas voir le mannequinat comme du mannequinat, mais comme un moyen de changer les regards sur l'albinisme." 

Spectrale, le sourcil invisible, la lèvre à peine rosée d'une pointe de fuchsia et le cheveu crépu moussant d'un blond javellisé, elle explose en couverture du numéro zéro de Forbes Life Africa en 2013.

À lire aussi
Un requin tigre attaque sauvagement un requin marteau faits divers
Elle se fait mordre par un requin en voulant prendre une photo

Une lutte contre la superstition et les préjugés

"J'ai eu des gens qui me demandaient si c'était vrai que les gens comme moi disparaissaient, pfuitt, quand ils meurent car ce mythe existe et la réalité est qu'il y a encore des superstitions. Dans certains coins, les gens se précipitaient en disant 'Oh mon Dieu, tu portes chance !' et ils me serraient dans leurs bras. D'autres crachaient par terre pour chasser le mauvais sort", se souvient-elle. 

Et "si ma mère avait écouté les profs, je n'aurais jamais rien fait de ma vie. Ils pensaient que j'étais lente, presque stupide, retardée mentale. Ils ne réalisaient pas que je ne pouvais pas lire au tableau" à cause d'une forte myopie, commune chez les albinos. Elle-même s'aide d'une loupe monoculaire, ne conduit pas et fuit les talons aiguilles. 

J'étais terrorisée parce que c'était la première fois que je portais des talons

Thando Hopa
Partager la citation

En cela, son premier défilé tint un peu du miracle: "La robe était splendide, noire et verte, échancrée si je me rappelle bien, élégante, ruineuse. Mais j'étais terrorisée parce que c'était la première fois que je portais des talons. En marchant, j'ai même récité une petite prière". 

"La mode, ajoute Thando Hopa, me rappelle mon côté créatif. Mais ça a été une décision rationnelle. Les écoles ont besoin de comprendre ce qu'est l'albinisme, comme n'importe quelle autre forme de différence : les enfants sont tous différents".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mannequin Mannequinat Afrique du Sud
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778892471
Thando Hopa, mannequin sud-africain révélé par sa peau albinos
Thando Hopa, mannequin sud-africain révélé par sa peau albinos
Procureur à la cour de Johannesburg, Thando Hopa est devenue mannequin pour changer le regard sur l'albinisme.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/thando-hopa-mannequin-sud-africaine-revelee-par-sa-peau-albinos-7778892471
2015-06-26 10:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EiZffy-cg7xGT-Po0ILaIA/330v220-2/online/image/2015/0626/7778892560_la-procureur-de-johannesburg-thando-hopa-et-mannequin-a-temps-partiel-visite-une-exposition-sur-la-culture-noire-a-travers-les-couvertures-du-magazine-drum.jpg