1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Thalys : Ségolène Royal confirme l'installation de portiques de sécurité
1 min de lecture

Thalys : Ségolène Royal confirme l'installation de portiques de sécurité

Selon la ministre de tutelle des Transports, les appareils de détection seront mis en place avant Noël pour permettre des "contrôles simplifiés".

Ségolène Royal le 18 novembre 2015.
Ségolène Royal le 18 novembre 2015.
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Des portiques de sécurité seront bien installés pour l'accès aux lignes Thalys avant le 20 décembre. Ségolène Royal a confirmé la mise en place des appareils, indiquant par ailleurs que des brigades canines pour la détection d'armes et d'explosifs seraient déployées. La ministre de tutelle des transports a précisé que seront effectués des "contrôles simplifiés uniquement pour détecter les armes et les explosifs".

Pour Royal, la SNCF devrait prendre en charge les coûts d'installation

"Ca se fera comme l'Eurostar, l'Eurostar c'est 15 minutes avant" le départ, a-t-elle déclaré. "Il y a des progrès technologiques considérables, maintenant il y a des portiques mobiles qui ne détectent que (...) les explosifs ou les armes. Il n'est pas question d’embêter les voyageurs avec les produits, les tubes de dentifrice, les limes à ongles etc.", a-t-elle également précisé. Des brigades canines, jugées "très efficaces" feront partie du dispositif de sécurité, qui inclut aussi le déploiement de l'armée, de la police nationale et du service particulier de sécurité de la SNCF. "Nous allons lancer un plan de déploiement et de formation de nouvelles brigades canines dans les transports publics", a-t-elle promis.

Selon elle, la prise en charge de ces portiques relève de la SNCF. "Ça fait partie du budget normal d'une grande entreprise publique qui doit assurer la sécurité et surtout donner, mettre toutes les garanties de sécurité", a-t-elle dit. Concernant les TGV, Mme Royal n'a pas pris d'engagement pour l'instant, se contentant d'indiquer que l'installation de ces portiques permettait de réaliser "un test grandeur nature". Interrogée sur la sécurité de l'accès aux pistes des aéroports, Mme Royal a expliqué qu'il "y a eu un renforcement très important des contrôles avec la Direction générale de l'aviation civile" de son ministère, "qui a mobilisé ses moyens". Nous devons être très exigeants sur ces sujets là", a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/