1 min de lecture Innovation

Thaïlande : une île fermée aux touristes pour sauver l'écosystème

REPLAY - L'île de Koh Tachaï sera inaccessible pour une idée indéterminée. Objectif : protéger la barrière de corail endommagée par l'afflux de visiteurs.

>
Thaïlande : une île fermée aux touristes pour sauver l'écosystème Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

L'île paradisiaque de Koh Tachai est située dans la mer d'Andaman, en Thaïlande. Du sable blanc, un lagon turquoise... et une barrière de corail en piteux état, car il y a trop de touristes. Ils sont jusqu'à 2.000 par jour à aller plonger, se prendre pour le commandant Cousteau, mais aussi cueillir quelques coraux, laisser les déchets de pique-nique et polluer le lagon avec le fioul des bateaux. C'est fini. Les autorités de la région ont décidé d'interdire l'île jusqu'à nouvel ordre, le temps que les coraux se reproduisent. Cela risque d'être long.

Le corail ressemble à une plante, mais c'est un animal qui ne pond qu'une fois par an. C'est d'ailleurs incroyable : la ponte a lieu chaque année le même jour et à la même heure. Car comme ils ne peuvent pas bouger, pour que les œufs rencontrent le sperme, les coraux pondent tous en même temps et la fécondation se fait dans l'eau. Une ponctualité étonnante qui se fait grâce à la lune.
Restaurer le récif donc va prendre du temps, mais c'est vital estiment les autorités. Le corail abrite et nourrit des poissons. Plus généralement sur la planète, il fait vivre 30 millions de pêcheurs, et il est déjà suffisamment menacé par le réchauffement du climat. La moitié des récifs est déjà endommagés. Voilà pourquoi fermer une île pour le protéger est une première. Mais d'autres États pourraient s'en inspirer, dont la France. Nous avons, après l'Australie, en Polynésie la deuxième plus grand barrière de corail au monde.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Innovation Environnement Thaïlande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants