2 min de lecture Terrorisme

Terrorisme : l'affiche du gouvernement pour savoir comment réagir

Inspirée de la signalétique des consignes de sécurité dans les avions, l'affiche détaille les catégories de conseils en attendant les forces de l'ordre : s'échapper, se cacher et alerter.

La police dans la rue Bichat où a eu lieu la première fusillade des attentats à Paris, le 13 novembre 2015 (illustration)
La police dans la rue Bichat où a eu lieu la première fusillade des attentats à Paris, le 13 novembre 2015 (illustration) Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Marine Cluet et AFP

Comment réagir durant une attaque terroriste ? Trois semaines après les tueries qui ont fait 130 morts à Paris, le gouvernement diffuse ce vendredi 4 décembre une affiche de sur la conduite à tenir durant un attentat. Elle a été envoyée aux différents ministères qui devront la faire suivre dans les mairies, grands magasins, stades, préfectures ou encore musées.

L'affiche sera également diffusée sur Internet (www.gouvernement.fr) et les réseaux sociaux pour permettre à tout un chacun de la consulter, de l'imprimer ou de l'afficher dans un lieu utile. Une vidéo doit suivre prochainement. "Le but est extrêmement simple : avoir les gestes les plus efficaces pour protéger sa vie avant l'arrivée des forces de l'ordre ou des secours. D'autant que cela rend encore plus efficaces l'intervention de ces dernières", explique l'entourage de Manuel Valls.

L'affiche du gouvernement sur la façon de réagir durant une attaque sera envoyée dans une série de lieux publics.
L'affiche du gouvernement sur la façon de réagir durant une attaque sera envoyée dans une série de lieux publics. Crédit : Gouvernement.fr

"S'échapper, se cacher, alerter"

Les trois grandes catégories de conseils, s'échapper, se cacher, alerter, en attendant l'arrivée des forces de l'ordre et des secours y sont détaillées à la manière des consignes de sécurité présentes à bord des avions. Premièrement, en cas de fuite, le gouvernement recommande si possible d'aider les autres à quitter les lieux du danger, à ne pas s'exposer, à alerter les gens autour de soi et à les dissuader de s'approcher du danger.

La fuite n'est malheureusement pas toujours possible. Dans ce cas, il est préconisé de s'enfermer et de se barricader, ou à défaut de s'abriter derrière un obstacle solide comme un mur ou un pilier, d'éteindre la lumière et de mettre son téléphone sur silencieux et sans vibreur.

À lire aussi
Des soldats français de l'opération Barkhane au Mali, le 2 janvier 2015. intervention française au Mali
Mali : plus de 30 jihadistes "mis hors de combat" par l’état-major français

Une fois en sécurité, la première chose à faire est d'appeler les numéros d'urgence (17 et 112). À l'approche des forces de l'ordre, il est recommandé de ne pas courir vers elle ou d'avoir des gestes brusques, et de lever les mains en l'air, paumes ouvertes.

"Développer une culture des gestes qui sauvent"

Sont également donnés d'autres conseils, comme repérer les issues de secours en entrant dans un lieu, ne diffuser aucune information sur l'intervention des forces de l'ordre, ou ne pas diffuser des informations non vérifiées sur les réseaux sociaux.

"À partir du moment où l'on change d'époque et qu'il faut continuer à vivre avec une menace qui dure, il faut vraiment développer une culture des gestes qui sauvent et de solidarité", souligne-t-on à Matignon, qui a chapeauté sa réalisation avec le Service d'information du gouvernement (SIG).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Attentats à Paris Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants