1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Stage, transports, RSA... Ce qui change au 1er septembre
3 min de lecture

Stage, transports, RSA... Ce qui change au 1er septembre

RENTRÉE ÉCO ET IMMO (1/4) - Le 1er septembre 2015 n'échappe pas à la règle des nombreux changements. Gratification de stage, pass navigo unique ou retraite sont notamment concernés.

Un éthylotest (illustration)
Un éthylotest (illustration)
Crédit : AFP
Claire Gaveau & AFP

La rentrée est bien souvent synonyme de changements et nouveautés. 2015 n'échappe pas à la règle avec de nombreuses évolutions à compter du 1er septembre. Parmi elles ? La gratification des stagiaires, le pass Navigo unique, le tarif du gaz et même le redécoupage du calendrier scolaire. Tour d'horizon de ces changements. 

Des paiements en espèces limités à 1.000 euros

La limite pour un paiement en espèce est revu à la baisse. Il sera désormais impossible de régler un achat en espèces (ou en monnaie électronique) si le montant dépasse 1.000, contre 3.000 euros actuellement. Une mesure prise dans le but de lutter contre la fraude, le blanchiment qui concerne les particuliers et les entreprises résidents fiscaux français.

Certaines transactions ne sont pas soumises à cette nouvelle limite. C'est le cas des règlements entre particuliers notamment, qui ne reposent sur aucune limite. 

Gratification des stagiaires

554 euros. C'est désormais le montant de la gratification minimale des stagiaires pour les stages d'une durée supérieure à deux mois. Celle-ci, qui était auparavant de 508 euros, atteint son montant maximum au 1er septembre 2015 soit une augmentation de 46 euros.

Le tarif unique du pass navigo

À lire aussi

Cette mesure était annoncée depuis longtemps, elle devient effective dès le 1er septembre en Île-de-France. Le tarif des abonnements pour le pass Navigo est désormais unique avec un forfait à 70 euros par mois, 21,25 euros par semaine et 770 euros par ans, quelle que soit la zone puisqu'il couvre désormais la zone 1 à 5. Une uniformisation de l'abonnement qui permet notamment de mettre fin aux coûteux tickets permettant de rejoindre l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, celui-ci étant relié par une ligne de RER. 

Cette évolution concerne donc 3,8 millions de Franciliens. Parmi eux, certains devront s'habituer à une hausse de l'abonnement qui représentera jusqu'à 39,40 euros par an alors que d'autre, qui traversent l'Île-de-France pour aller travailler notamment, économiseront entre 157 et 434 euros par rapport à leur ancien abonnement.

Une revalorisation du RSA

Le Revenu de solidarité active (RSA) "socle" sera revalorisé de 2% à compter du 1er septembre. Le montant mensuel pour une personne seule passera à 524,16 euros. Une personne seule avec un enfant touchera 786,24 euros et un couple avec 2 enfants 1.100,74 euros par mois.  

Cette revalorisation exceptionnelle du RSA "socle" fait suite à une augmentation de 0,9% au 1er janvier, en ligne avec l'inflation. Dans le cadre du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté lancé en janvier 2013, le gouvernement avait décidé d'augmenter cette prestation de 10% sur 5 ans, en plus de l'inflation.

Une garantie pour les futures retraites

Les futurs retraités du régime général seront désormais certains de toucher leur pension dans le mois qui suit leur départ à la retraite. La seule condition ? Déposer un dossier complet au moins quatre mois avant de mettre fin à leur activité.

Dans le cas où l'examen du dossier n'est pas réalisé à temps, les Caisses d'assurance retraite verseront une pension "temporaire", calculée à partir d'une estimation rapide des droits. Elle fera l'objet d'une régularisation. Des milliers de nouveaux retraités de Nord-Picardie et du Languedoc-Roussillon ont été privés de leur pension parfois pendant des mois à la suite de retards.

Le calendrier scolaire évolue

La nouvelle carte des régions n'a pas de simples conséquences politiques mais aussi administratives puisque les vacances scolaires vont devoir s'adapter à ce nouveau découpage territorial. C'est le cas pour les académies des régions Alsace, Champagne-Ardenne, Lorraine, Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, Basse-Normandie et Haute-Normandie, qui changent de zone.

Zone A
: académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon et Poitiers.
Zone B : académies d'Aix-Marseille, Amiens, Caen, Lille, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Rouen et Strasbourg.
Zone C : académies de Créteil, Montpellier, Paris, Toulouse et Versailles. 

Hausse du gaz

Après une baisse de 1,3% en juillet et une stabilisation des prix en août, les tarifs réglementés du gaz repartent légèrement à la hausse en septembre. 7 millions de français vont donc subir une augmentation moyenne de 0,5% à cause de la hausse du coût d'approvisionnement en France, suivant les tarifs appliqués par Engie (ex GDF-Suez)

Des éthylotests dans les transports

Souffler pour démarrer. Voilà ce à quoi devront se soustraire les chauffeurs de bus et autocars pour pouvoir démarrer leur véhicule à partir du 1er septembre. S'ils étaient obligatoires depuis 2010 sur les bus et cars neufs transportant des enfants, les éthylotests "antidémarrage" seront désormais présents sur tous les véhicules de transport de personne.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/