1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Solar Impulse a repris sa route vers Hawaï
1 min de lecture

Solar Impulse a repris sa route vers Hawaï

L'avion solaire a décollé dans la nuit de dimanche à lundi du Japon où il patientait depuis près d'un mois, profitant d'une fenêtre météo favorable pour tenter de rejoindre Hawaï.

Solar Impulse 2 a décollé dans la nuit de dimanche à lundi au Japon
Solar Impulse 2 a décollé dans la nuit de dimanche à lundi au Japon
Crédit : TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'avion Solar Impulse 2 a repris son tour du monde en décollant dans la nuit de dimanche à lundi du Japon où il patientait depuis près d'un mois. L'avion qui fonctionne uniquement à l'énergie solaire s'est envolé pour un trajet de cinq jours et cinq nuits. 

"André va s'aventurer dans l'inconnu: ce vol sera exigeant et stimulant notamment compte tenu de sa durée: près de 120 heures avec l'énergie solaire uniquement. C'est un exploit jamais réalisé auparavant dans le monde de l'aviation", avait déclaré les organisateurs dans l'attente du décollage.

L'avion ne supporte ni les grosses chaleurs, ni la pluie

La décision du départ a été très complexe à prendre, compte tenu de nombreux paramètres techniques.

"Il est extrêmement compliqué de prévoir la météo à un horizon de cinq jours", a souligné à plusieurs reprises l'équipe, prenant son mal en patience. Toutefois, l'avion, piloté en alternance par André Borschberg et Bertrand Piccard, n'avait qu'une période de temps limitée, jusqu'au 5 août, pour pouvoir se lancer dans la traversée d'une traite de 7.900 km entre Nagoya et Hawaï, en raison des conditions dans lesquelles l'appareil doit voler. Fragile, il ne supporte ni les trop grosses chaleurs, ni la pluie, ni les perturbations. 
La plus grosse difficulté était de trouver un "couloir" pour traverser un front nuageux très dense qui va grosso modo de Taïwan à l'Alaska. "La seule façon d'y parvenir avec notre avion est de localiser un endroit où ce front est beaucoup moins épais", avait expliqué la semaine dernière André Borschberg. "C'est le moment de vérité pour le projet. c'est le moment de vérité pour notre équipe", avait aussi dit le pilote. 
L'avion est parti le 9 mars d'Abou Dhabi pour un tour du monde de 35.000 kilomètres destiné à promouvoir l'usage des énergies renouvelables, en particulier l'énergie solaire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/