1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécurité sociale : la politique familiale doit-elle, elle aussi, se serrer la ceinture ?
1 min de lecture

Sécurité sociale : la politique familiale doit-elle, elle aussi, se serrer la ceinture ?

REPLAY - Patrick Chrétien, Président de l'association Familles de France et Sandrine Mazetier, députée PS de Paris et vice-présidente de l'Assemblée nationale ont, commenté l'actuelle politique familiale, marquée par l'aggravation du déficit du régime général. - Le débat de RTL Midi, du 29 septembre 2014.

Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Vincent Parizot et Christelle Rebiere
Crédit : Elodie Grégoire
La politique familiale doit-elle se serrer la ceinture ? : le débat entre Patrick Chrétien (Familles de France) et Sandrine Mazetier (députée PS de Paris)
00:09:03
Sécurité sociale : la politique familiale doit-elle, elle aussi, se serrer la ceinture ?
00:09:07
Vincent Parizot & Christelle Rebière

Cette année, le déficit du régime général s'établirait à 11,7 milliards d'euros, contre les 10 milliards initialement prévus en avril. Pour compenser le trou de la Sécurité sociale, le gouvernement prévoit de réduire la prime de naissance et le congé parental, à partir du deuxième enfant. Face à cette situation, la politique familiale doit-elle, elle aussi, se serrer la ceinture ? 

Selon Patrick Chrétien, le quotient familial et la durée du congé parental ont déjà été revus au cours de ces dernières années. Toutefois, le président de l'association Familles de France estime que la politique familiale pourrait encore participer, elle aussi, à l'effort collectif. D'après lui, le gouvernement envisagerait actuellement de prendre une mesure économique choquante. Celle-ci conduira à une forme d'égalité entre les hommes et les femmes.

Sandrine Mazetier, députée PS de Paris, s'oppose quant à elle à toute tentative visant à modifier la politique familiale. Elle met en avant la nécessité d'assurer un meilleur partage des responsabilités entre les deux parents. L'élue socialiste rappelle que le congé parental est pris quasi-exclusivement, à hauteur de 96%, par les femmes. Selon elle, s'attaquer à ce dispositif ne sera pas sans conséquence sur la situation des femmes. 

La politique familiale revêt l'essence même de la famille : les parents et les enfants.

Sandrine Mazetier, députée PS de Paris et vice-présidente de l'Assemblée nationale
RTL vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.