2 min de lecture Sécurité routière

Sécurité routière : les grandes mesures de ces 50 dernières années

Alors que le décret d'application abaissant à 80 km/h la vitesse maximale autorisée les routes secondaires a été publié au Journal Officiel, retour sur les grandes mesures de sécurité routière en France.

Sécurité routière : "....", affirme un spécialiste
Sécurité routière : "....", affirme un spécialiste Crédit : AFP / Éric Cabanis
Martin Planques
Martin Planques et AFP

Limitations de vitesse, contrôles d'alcoolémie, permis à points... les grandes mesures prises depuis près de 50 ans en matière de sécurité routière ont permis de diviser par plus de quatre le nombre annuel de morts sur les routes françaises. 

La dernière de ces mesures a soulevé de nombreuses critiques, mais la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires sera bien appliquée. Annoncée le 9 janvier dans le cadre d'un plan gouvernemental visant à faire baisser le nombre de morts sur les routes, cette mesure suscite une vive contestation de la part d'associations d'automobilistes et de motards, d'élus locaux et même de ministres doutant de son efficacité. 

Le Premier ministre Édouard Philippe est toujours resté campé sur ses positions malgré des propositions. Il s'est dit "prêt à assumer l'impopularité" de cette disposition qui permettra, selon lui, de sauver 300 à 400 vies par an.

Les premières limitations dans les années 70

En juillet 1970, la première loi rendant obligatoire le contrôle d'alcoolémie après une infraction ou un accident de la route est adoptée. Le seuil légal est fixé à 0,8 g/l de sang pour la contravention, 1,2 g/l pour le délit. En juin 1973, alors que près de 16.000 automobilistes se tuent en moyenne chaque année, le gouvernement de Pierre Messmer impose des limitations de vitesse : 110 km/h sur les routes "à grande circulation", 100 km/h sur les autres. 

À lire aussi
Un conducteur au volant de sa voiture (illustration) sécurité routière
Les infos de 12h30 - Assurance auto : des réductions pour les utilisateurs de caméras embarquées

Le port de la ceinture de sécurité devient obligatoire hors agglomération, celui du casque sur un cyclomoteur dans et en dehors des agglomérations. En novembre 1974, le nombre de morts passe sous le seuil des 14.000. Les limitations de vitesse sont généralisées : 90 km/h sur les routes, 110 km/h sur les voies express, 130 km/h sur les autoroutes. 

En juillet 1978, une loi sur la prévention de l'alcoolémie autorise les contrôles préventifs dans le cadre de contrôles ordonnés par les procureurs. En octobre 1979, le port de la ceinture devient obligatoire en ville.

Alcoolémie et permis à points

En décembre 1983, le seuil d'alcoolémie constituant un délit est abaissé à 0,8 g/l. À partir d'octobre 1990, des contrôles d'alcoolémie peuvent être faits à l'initiative des forces de l'ordre. En décembre, la vitesse autorisée en ville est limitée à 50 km/h et la ceinture devient obligatoire à l'arrière des véhicules.

Le permis à points est instauré en juillet 1992. En septembre 1995, le taux maximum d'alcool autorisé dans le sang est abaissé à 0,5 g/l. En juillet 2002, quelque 8.000 personnes se tuent encore chaque année sur les routes. L'année suivante, en novembre, installation des premiers radars automatiques.

Les effets des mesures prises

Fin 2010, le nombre de tués passe pour la première fois sous les 4.000. L'Assemblée nationale vote un assouplissement du permis à points, qui exclut toutefois les infractions les plus graves. 

En 2011, après une nouvelle hausse du nombre de morts, un Comité interministériel convoqué en urgence annonce plusieurs mesures : les excès de vitesse supérieur de 50 km/h à la vitesse autorisée deviennent un délit dès la première infraction, les panneaux indiquant la présence de radars fixes sont supprimés, les avertisseurs de radar interdits. 

Après un plus-bas historique en 2013 (3.427 morts), la mortalité routière repart à la hausse entre 2014 et 2016. En 2015, le taux légal d'alcoolémie a été abaissé de 0,5 gramme par litre de sang à 0,2 g/l pour les conducteurs novices.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sécurité routière Société Vitesse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants