1 min de lecture Société

Sécurité routière : 1.000 véhicules dangereux remis en circulation

"Le Parisien" met en garde les automobilistes sur la remise en circulation de ces "épaves roulantes".

Circulation, trafic et embouteillage à Neuilly-sur-Seine
Circulation, trafic et embouteillage à Neuilly-sur-Seine Crédit : SIPA
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

L'objectif est d’œuvrer pour la sécurité routière. Plus de mille personnes viennent de recevoir un courrier leur indiquant que leur véhicule, qui a été acheté d'occasion en région parisienne est dangereux, raconte dans son édition du 5 mai 2017 Le Parisien. Envoyée en recommandé, la missive est signée par Emmanuel Barbe, le délégué interministériel à la Sécurité routière.

Au total, sont concernées 924 voitures, 45 camionnettes, 27 motos, 15 triporteurs et 10 voiturettes qui ont été remises en circulation, après avoir été initialement considérées comme dangereuses. Le problème, c'est que le rapport d'expertise, qui les avait déclaré apte à roule se révèle finalement être nul et non avenu. Ces véhicules sont donc toujours considérés comme dangereux, appliquant le principe de précaution. Dans le courrier, le délégué interministériel enjoint aux destinataires de réaliser une contre-expertise obligatoire avant le 21 juin de cette année.

L'expert qui a réalisé ces examens n'est désormais plus apte à travailler, raconte toujours le quotidien. À ce jour, 60% des personnes concernées par les plus de mille courriers se sont présentées auprès de la Confédération française des experts de l'automobile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Sécurité routière
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants