1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Sécheresse : 62 départements en "crise", niveau d'alerte maximum
2 min de lecture

Sécheresse : 62 départements en "crise", niveau d'alerte maximum

Suite à l'annonce des 100 communes privées d'eau, la Première ministre, Elisabeth Borne, a réuni et activé une cellule interministérielle de crise.

Le lac des Brenets asséché, dans le Doubs
Le lac des Brenets asséché, dans le Doubs
Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
Sécheresse : de plus en plus de zones privées d'eau
00:02:17
François Xavier Lambert - édité par Robinson Hollanders

Plus d'une centaine de communes en France aujourd'hui n'ont plus d'eau potable. C'est ce qu'a annoncé ce midi le ministre de la transition écologique, Christophe Béchu, qui a même qualifié la situation en cette période de grande sécheresse, d"historique". La Première ministre, Elisabeth Borne, a réuni et activé ce matin une cellule interministérielle de crise.

Quasiment tout le pays est concerné. Le village du Bouchet-Saint-Nicolas, dans la Haute-Loire, vit au rythme des coupures d'eau. L'une des auberges est tenue par Fabien. Pour cuisiner ou même faire un café, son chef a dû passer à l'eau en bouteille : "ce matin, on voyait effectivement si on avait de l'eau, si on n'en avait pas, on faisait nos cafés avec de la cristalline. Au niveau de la cuisine, le cuisinier prenait de la cristalline pour pouvoir laver ses légumes, sa salade pour pouvoir continuer à travailler dans de bonnes conditions."

"Pour prendre une douche, c'est compliqué"

Ce vendredi 5 août, 62 départements sont considérés en crise, le niveau d'alerte le plus élevé. L'État de catastrophe naturelle est reconnu dans deux nouvelles communes situées près de Toulouse, Tournefeuille et Seysses. 

Pourtant, dans l'ouest du pays, on continue tranquillement de laver sa voiture : "Parce qu'il y a du sable dessus et malheureusement, je ne peux pas la nettoyer à la main parce que j'ai peur de rayer la peinture. Je mets juste un petit euro qui dure une minute, juste de quoi la rincer. Et comme on est en vacances, on n'a pas les outils qu'on a à la maison", explique un vacancier. Et à la question de savoir s'il se sent coupable, la réponse est : "Non".

À lire aussi

En Auvergne, les habitants du village de Bord-Saint-Georges n'ont quasiment plus d'eau au robinet. Le maire de la ville s'est pourtant renseigné sur la possibilité d'utiliser les nappes phréatiques qui sont pleines. Mais impossible de les utiliser car l'eau vient d'être analysée, elle est radioactive. "On n'a pas le droit d'utiliser cette eau parce que des scientifiques ont décrété qu'il y avait plus de cancers du sein et du cancer de la prostate que dans les autres secteurs. Ce qui sort du robinet aujourd'hui, c'est un simple filet d'eau. Donc, pour prendre une douche, c'est compliqué", indique le maire de la ville.

Le cours d'eau l'Isère est placé au niveau de crise sécheresse, ce qui entraîne des restrictions d'eau et l'interdiction d'irriguer les cultures. Avec la quatrième vague de chaleur attendue la semaine prochaine, la situation sera encore plus critique, selon le président de l'Union nationale des producteurs de pommes de terre.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actu