2 min de lecture Savoie

Savoie : contre les attaques de loups, des éleveurs séquestrent le président du parc de la Vanoise

Les éleveurs réclament des mesures concrètes contre les attaques de loups, en augmentation régulière depuis sa réapparition dans les Alpes au début des années 1990.

Fin août, les éleveurs dénombraient 130 attaques de loups depuis le début de la saison d'estive, contre 105 sur l'année 2014 (Illustration)
Fin août, les éleveurs dénombraient 130 attaques de loups depuis le début de la saison d'estive, contre 105 sur l'année 2014 (Illustration) Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Excédés par les attaques de loups, les éleveurs ont décidé d'agir. Depuis mardi soir 1er septembre 23h, une cinquantaine d'entre eux retiennent le président, Guy Charmeuil, le directeur, Emmanuel Michau, et un agent du parc national de la Vanoise, en Savoie, pour réclamer des mesures concrète contre ces prédateurs responsables de pas moins de 130 attaques depuis le début de la saison d'estive. L'an dernier le chiffre s'élevait à 105 selon la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) des Savoie.

Les trois hommes sont retenus dans la commune de Bramans, située à proximité de la frontière franco-italienne, à la suite d'une réunion publique sur la nouvelle charte du parc, a annoncé ce mercredi 2 septembre dans un communiqué la FDSEA. La séquestration des responsables du premier parc national créé en France, se déroule sans violence. Des discussions étaient en cours avec la préfecture mercredi mais aucune intervention des forces de l'ordre n'était envisagée à court terme.

Les éleveurs sont excédés, ils sont à bout. Être toutes les nuits dans le stress permanent, ce n'est pas possible

Jean-Claude Croze, directeur de la FDSEA de Savoie
Partager la citation

Depuis la réapparition du loup dans les Alpes au début des années 90, leur nombre augmente régulièrement, exaspérant les éleveurs de la région. "Les éleveurs demandent l'autorisation de tuer des loups dans le cœur du parc et la mise en place de moyens réels pour prélever cinq loups en Savoie d'ici à la fin de l'année", a indiqué à l'AFP Jean-Claude Croze, directeur de la FDSEA dans ce département du centre-est du pays. "Les éleveurs sont excédés, ils sont à bout. Être toutes les nuits dans le stress permanent, ce n'est pas possible", a-t-il ajouté.  Les éleveurs réclament également "l'exclusion des loups de toute zone pastorale".

Trois loups ont été abattus cet été en France, dont un en Savoie, selon la préfecture. Le nombre de loups tués en France s'est élevé à 19 en 2014-2015, un chiffre en augmentation. En 2014, 8.560 brebis ont été déclarées mortes à cause du loup, des morts qui ont donné droit à des indemnisations aux agriculteurs. Selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, il y aurait quelque 280 loups en France.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Savoie Loups
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants