1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Samedi noir selon Bison futé : comment se forme un embouteillage ?
1 min de lecture

Samedi noir selon Bison futé : comment se forme un embouteillage ?

Bison Futé annonce une France en rouge et noir dans le sens des départs, et en rouge et orange dans le sens des retours ce week-end.

Illustration autoroute
Illustration autoroute
Crédit : AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES
Paul Turban

La route est droite, toutes les voitures roulent paisiblement. Aucun accident à l'horizon, pas d'agglomération non plus.Toutes les conditions sont réunies pour que vous puissiez rouler paisiblement. Et pourtant, visiblement sans raison, un embouteillage se forme

Tous les véhicules ne circulent pas à la même vitesse, certains entrent ou sortent quand il s'agit de l'autoroute, ou doublent. Dans ce cas, le freinage d'une voiture peut provoquer une réaction en chaîne. La première freine un petit peu, la deuxième ralentit fortement, la troisième doit s'arrêter, et ainsi se forme le bouchon

Quand il n'y a pas d'incident particulier sur la voie, la première raison d'un tel embouteillage peut être la saturation. Cela se comprend, quand la route est très chargée, la réaction en chaîne qui suit un freinage est décuplée. Un simulateur (en anglais) vous permet d'observer ce phénomène. 

Mais la curiosité d'une partie des automobilistes peut aussi ralentir la circulation. Quand quelque chose survient de l'autre côté de la glissière ou dans le paysage, plusieurs automobilistes peuvent être intrigués et freiner machinalement. Le résultat est le même : les voitures ralentissent, de plus en plus, jusqu'à l'embouteillage.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/