2 min de lecture Saint-Étienne-du-Rouvray

Saint-Étienne-du-Rouvray : qui est Adel Kermiche, l'un des deux tueurs de l'église ?

ÉCLAIRAGE - L'un des deux assaillants de la paroisse de l'agglomération rouennaise était connu des services antiterroristes pour sa radicalisation et ses velléités de départ en Syrie. Il venait d'être libéré de prison avec assignation à résidence et surveillance électronique.

Un agent de police devant l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray
Un agent de police devant l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray
Micro RTL (illustration)
Guillaume Chieze et La rédaction numérique de RTL

Il était à peu près 10 heures, ce mardi 26 juillet, l'heure de la messe matinale, lorsque deux hommes ont fait irruption dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), prenant en otages cinq personnes avant d'être abattus par la Brigade de recherche et d'intervention (BRI).

Quelques heures après l'attaque qui a coûté la vie au prêtre Jacques Hamel et blessé grièvement une autre personne dans la paroisse de l'agglomération rouennaise, seul l'un des deux terroristes a été identifié par les enquêteurs. Connu pour sa radicalisation et ses velléités de départ en Syrie, il avait été mis en examen en 2015, incarcéré dix mois et venait d'être libéré de prison avec assignation à résidence et surveillance électronique.

> EN DIRECT - Un prêtre tué lors d'une prise d'otages à l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray

À lire aussi
Un agent de police devant l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray terrorisme
Saint-Étienne-du-Rouvray : un proche de l’un des terroristes mis en examen

Radicalisé après "Charlie Hebdo"

Adel Kermiche était un jeune homme de 19 ans tout juste sorti de l'adolescence et déjà bien connu de la justice. Issu d'une famille sans difficultés, fils de professeur, il s'était radicalisé il y a un an et demi, selon ses parents. À l'époque, les frères Kouachi venaient de frapper Charlie Hebdo et le jeune homme, fasciné, s'était mis à discuter avec plusieurs jihadistes à l'étranger sur Internet.

Adel Kermiche tente une première fois de partir en Syrie en mars 2015. Mineur à l'époque, il est arrêté en Allemagne et reconduit en France. Il va attendre deux mois et la majorité pour partir à nouveau. Cette fois, c'est en Turquie que son parcours s'achève. Arrêté à la frontière mi-mai, il est à nouveau reconduit en France et placé en détention provisoire dans l'attente de son jugement pour association de malfaiteurs et préparation d'acte terroriste.

Sous bracelet électronique depuis fin mars

Au bout de dix mois, sans jugement, Adel Kermiche réclame un aménagement et demande à être placé sous surveillance électronique. Contre l'avis du parquet, la justice accepte le 18 mars 2016 qu'il soit remis en liberté sous contrôle judiciaire, assigné à résidence avec un bracelet électronique et une autorisation de sortie entre 8h30 et 12h30. C'est ce laps de temps qu'il a choisi pour passer à l'acte mardi matin sans éveiller les soupçons.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Saint-Étienne-du-Rouvray Terrorisme Attentat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784238199
Saint-Étienne-du-Rouvray : qui est Adel Kermiche, l'un des deux tueurs de l'église ?
Saint-Étienne-du-Rouvray : qui est Adel Kermiche, l'un des deux tueurs de l'église ?
ÉCLAIRAGE - L'un des deux assaillants de la paroisse de l'agglomération rouennaise était connu des services antiterroristes pour sa radicalisation et ses velléités de départ en Syrie. Il venait d'être libéré de prison avec assignation à résidence et surveillance électronique.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/saint-etienne-du-rouvray-qui-est-adel-l-un-des-deux-tueurs-de-l-eglise-7784238199
2016-07-26 20:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nruGHdrxcHups8IJsJgpog/330v220-2/online/image/2016/0726/7784235103_un-agent-de-police-devant-l-eglise-de-saint-etienne-du-rouvray.jpg