1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rungis : plusieurs centaines d'agriculteurs manifestent contre un excès de normes
1 min de lecture

Rungis : plusieurs centaines d'agriculteurs manifestent contre un excès de normes

Plusieurs centaines d'agriculteurs se sont rassemblés à Rungis la veille de leur mobilisation nationale.

Xavier Beulin, président de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles lors des États généraux de l'agriculture en février 2014
Xavier Beulin, président de la Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles lors des États généraux de l'agriculture en février 2014
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Plusieurs centaines d'agriculteurs se sont rassemblés ce lundi soir devant le marché de gros de Rungis, près de Paris, pour dénoncer la multiplication des normes dans leur profession, à la veille de leur mobilisation nationale, a-t-on appris de sources concordantes.

"Il y a environ 800 personnes, devant le péage d'entrée. Selon moi, c'est même plus que ce que l'on avait prévu", a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la FNSEA, premier syndicat agricole français, Dominique Barrau. Cependant, selon la préfecture du Val-de-Marne, le nombre des manifestants qui distribuaient des tracts aux transporteurs se situait entre 350 et 400.

"Il y a une très forte mobilisation"

 Les manifestants ont prévu de rester sur place jusqu'aux environs de minuit, selon Barrau. "Il y a une très forte mobilisation", a-t-il ajouté. "On est sur un marché d'intérêt national et on vient défendre nos intérêts nationaux".

La FNSEA a appelé à une mobilisation nationale ce mardi pour donner un "carton jaune" au gouvernement, accusé de multiplier les "contraintes" envers les agriculteurs, au moment où le projet de loi d'avenir sur l'agriculture commencera à être examiné en commission à l'Assemblée nationale. Le texte passera ensuite dans l'hémicycle la première semaine de juillet.

"Vous voulez manger français, on est prêt à produire pour vous"

À écouter aussi

Dans la ligne de mire du syndicat agricole figurent notamment le projet d'interdiction des épandages de pesticides à moins de 200 mètres des écoles, mais aussi le traité de libre-échange en discussion avec les Etats-Unis au niveau européen.

"On veut enfoncer le clou sur le message 'Vous voulez manger français, on est prêt à produire pour vous', mais pour autant que l'on ne nous entrave pas", a dit Dominique Barrau. 80 à 85 départements devraient participer à la mobilisation nationale, selon la FNSEA. Aux défilés ou opérations escargot, le syndicat a préféré des rassemblements à proximité de points stratégiques comme le marché de Rungis ou des entreprises de restauration collective.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/