1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. RSI : Manuel Valls écarte un retour vers le régime général
2 min de lecture

RSI : Manuel Valls écarte un retour vers le régime général

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

autoentrepreneurs
autoentrepreneurs
Crédit : Hervé Desestrets
Les auditeurs ont la parole
00:38:05
micros
La rédaction numérique de RTL

RSI : Manuel Valls écarte un retour vers le régime général

Manuel Valls a écarté aujourd'hui un retour du régime social des indépendants (RSI) vers le régime général de la Sécurité sociale, piste défendue par son ministre de l'Economie Emmanuel Macron, en soulignant qu'elle représenterait un surcoût très important pour les cotisants au RSI. 
   
Le Premier ministre a également indiqué que le gouvernement présenterait mercredi en Conseil des ministres son projet de réforme du RSI, préparé depuis plusieurs mois après la remise d'un rapport parlementaire. 
   
"Nous avons pris des mesures de simplification pour raccourcir les délais de paiement, pour sécuriser la liquidation, cela commence à porter des fruits",  même si "c'est difficile", a souligné Manuel Valls. 
   
"Le gouvernement va présenter la semaine prochaine en Conseil des ministres l'ensemble de son plan par rapport au RSI donc nous apportons des solutions dans le dialogue avec la profession", a poursuivi le Premier ministre, qui s'est dit "à l'écoute". 
   
Mardi, lors d'un séminaire devant des artisans, Emmanuel Macron avait défendu "un guichet adapté pour les indépendants au sein du guichet général", plutôt qu'un régime dédié comme le RSI, ce qui serait "sans doute une réforme plus pragmatique". 
   
Ce régime créé en 2006, et qui compte six millions d'affiliés (artisans, commerçants, professions libérales, retraités), essuie de nombreux reproches: erreurs dans les appels de cotisations, dossiers perdus ou encore interventions  d'huissiers sur de fausses données, absence d'appels de cotisations pendant plusieurs années conduisant à des poursuites sans motif ou de mauvaises surprises au moment de la retraite. 
   
Outre les dysfonctionnements, les affiliés dénoncent la faiblesse de leur couverture sociale tant en matière de maladie et d'invalidité que de retraite. 


Invité de RTL MIDI à 12h50 : Grégoire Leclercq, président de la Fédération des autoentrepreneurs. 

La rédaction vous recommande

Faut-il abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans ?

Faut il abaisser l'âge du droit de vote de 18 à 16 ans ? La question a été relancée hier matin par la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud-Belkacem qui a expliqué que la question faisait débat au sein du gouvernement.

Cette idée permettrait-elle aux jeunes de s'intéresser plus tôt à la vie politique, aux idées ou aux programmes, sachant que plus de la moitié des 18-25 ans se sont abstenus dimanche dernier ? On attend vos réactions.


Faut-il abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans ? : La rédaction de RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Faut-il abaisser l'âge du droit de vote à 16 ans ?*

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/