1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Roubaix : cambriolages, voitures brûlées, insultes... le calvaire d'une famille desespérée
1 min de lecture

Roubaix : cambriolages, voitures brûlées, insultes... le calvaire d'une famille desespérée

REPLAY - Habitant dans un quartier populaire à Roubaix, une famille attend d'être relogée après avoir subi de nombreux incidents en quelques mois.

Le quartier populaire du Pile à Roubaix
Le quartier populaire du Pile à Roubaix
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Roubaix : cambriolages, voitures brûlées, insultes... le calvaire d'une famille desespérée
01:40
Franck Antson & Claire Gaveau

Le harcèlement est devenu insupportable pour cette famille. À Roubaix, elle subit insultes et cambriolages, sans compter les pneus crevés ou les voitures brûlées. Vanessa et Philippe Godefroy, ainsi que leurs quatre enfants, sont à bout de nerfs depuis qu'ils ont quitté leur studio pour cette maison en briques située dans le quartier populaire du Pile.

"Je tiens parce qu'il y a mes enfants. Je serais seul, c'est malheureux à dire mais je ferais justice moi-même. On va porter plainte à chaque fois à la police et leur réponse c'est qu'il faut déménager", explique le père de famille. Il faut dire qu'en un an, ils ont déjà subi deux cambriolages, des voitures incendiées et diverses dégradations commises par les jeunes délinquants du quartier.

200 policiers en moins à Roubaix

Malgré la présence d'un commissariat à 300 mètres de l'habitation, rien n'y change. Des enquêtes ont été ouvertes, des patrouilles ont tourné mais sans grand résultat pour le moment. La mairie de Roubaix a même été saisie du dossier. "On vit par rapport à eux, on a des créneaux de sortie", détaille la mère de famille alors que le père réclame de la sécurité. "Ce n'est pas parce qu'on est petit et sans grade qu'on n'a pas le droit à la sécurité", déclare-t-il.

La seule solution semble donc le déménagement. L'adjointe au maire déléguée du quartier s'est engagée pour cela mais pointe du doigt le traitement de la délinquance des mineurs alors que la ville a perdu 200 policiers ces dernières années.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/