1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. RER B : "On manque cruellement de moyens", regrette un cheminot
1 min de lecture

RER B : "On manque cruellement de moyens", regrette un cheminot

INVITÉ RTL - Roger Dillenseger, secrétaire général adjoint UNSA Cheminots chez SNCF, explique que les efforts ont été axés sur le réseau TGV, depuis trente ans.

Un wagon du RER B
Un wagon du RER B
Crédit : VALINCO/SIPA
RER B : "Les engagements principalement axés sur les lignes TGV", selon un cheminot
04:03
RER B : "On manque cruellement de moyens", regrette Roger Dillenseger
04:01

Pagaille dans les transports ce 7 décembre après l'arrachage de deux caténaires. Le trafic a été totalement interrompu en gare du Nord après une panne géante et une partie du RER B est à l'arrêt depuis hier. La cause de ces problèmes est simple pour Roger Dillenseger, secrétaire général adjoint UNSA Cheminots chez SNCF. Il pointe tour à tour "un nœud ferroviaire très très important et des circulations très denses". Ces deux pannes font suite à l'arrachage de caténaire, "un incident majeur à la SNCF", précise Roger Dillenseger, qui espère qu'une enquête plus profonde pourra révéler les causes de ces incidents. Le cheminot se félicite qu'aucun blessé ne soit à déplorer. 

Toutefois, il est important de noter que la caténaire du RER B arraché hier avait 70 ans. Dès lors, il faut fabriquer la pièce pour que le trafic puisse reprendre. Cela pose la question de la vétusté du réseau ferroviaire français. Roger Dillenseger explique que "ce type d'installation fait l'objet d'une surveillance très accrue", mais note que "les engagements ont été principalement axés sur les lignes TGV pendant trois décennies". Il ajoute : "peut-être que l'entretien courant des lignes plus anciennes manque de moyens".

Le cheminot ne regrette pas les investissements dans le réseau TGV "qui a été une nécessité pour le développement du ferroviaire dans le pays". En revanche, Roger Dillenseger explique que des contrats décennaux vont bientôt être signés entre l'État et la SNCF. "Ces contrats devraient arriver en fin d'année. Aujourd'hui, il y a toujours des ambitions fortes en matière ferroviaire, mais on manque cruellement de moyens", explique-t-il.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/