1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Rentrée scolaire : les parents conducteurs ne montrent pas toujours l'exemple
1 min de lecture

Rentrée scolaire : les parents conducteurs ne montrent pas toujours l'exemple

REPLAY - Les enfants ont repris le chemin de l'école. Si les accidents de la route représentent le premier sujet d'inquiétude des parents, ces derniers ne sont pas toujours les premiers à montrer l'exemple.

Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Rentrée scolaire : les parents conducteurs ne montrent pas toujours l'exemple
02:09
Christophe Bourroux

Dans la majorité des cas, les enfants ne sont pas ou mal attachés en arrivant à l'école. Or 80% des accidents mortels se passent à côté de son domicile. La force de l'habitude. Tous les enfants doivent boucler leur ceinture de sécurité dans la voiture, sans exception. S'ils ne sont pas attachés, non seulement c'est dangereux, mais en plus vous risquez une amende de 135 euros.

Pour traverser la rue, là aussi il y a encore du progrès. Pressé, on en oublie souvent les règles élémentaires de sécurité. Erreur la plus fréquente : traverser lorsque le feu piéton est au rouge. On sait que l'enfant apprend d'abord par imitation de ses parents. C'est vers 7-8 ans qu'il peut commencer à aller seul à l'école, selon la Prévention routière. À condition que le trajet doit être court et simple : pas de carrefour ni de route dangereuse.

L'enfant doit voir et être vu

Or quatre enfants sur dix doivent, chaque matin, traverser un passage piéton non protégé. Dans ce cas, attention danger. Car un petit bonhomme qui traverse la rue ne voit pas grand-chose. Il met trois fois plus de temps que nous, adultes, à distinguer une voiture à l'arrêt d'une autre qui roule lentement.

Enfin, de plus en plus d'enfants prennent la trottinette. Plutôt sympa, à condition de respecter les piétons sur les trottoirs et de bien maîtriser sa vitesse pour éviter la chute. N'hésitez pas y poser des autocollants fluorescents, tout comme sur le vélo, les baskets ou  le cartable. Ainsi équipé, on peut mieux être vu : jusqu'à 40 mètres, soit presque deux fois plus. À ne pas négliger, surtout que dans les prochaines semaines la luminosité va de plus en plus diminuer. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/