1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Renault Espace 5 : un modèle aux airs de crossover
1 min de lecture

Renault Espace 5 : un modèle aux airs de crossover

REPLAY - Le constructeur automobile Renault sortira le 15 avril la cinquième génération de son Espace, un modèle totalement restylé qui a pris les traits d'un crossover.

Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Renault Espace 5 : un modèle aux airs de crossover
02:01
Christophe Bourroux

Voilà treize ans qu'on attendait ce nouvel Espace. Et l'attente est à la hauteur de nos espoirs. D'abord le style. Rien à voir avec le bon vieux monospace : on parle désormais de crossover. Autrement dit un mélange des genres : un style de baroudeur, le confort d'une berline et logeable comme un monospace.

Au volant, le père de famille peut se faire vraiment plaisir, car question conduite il n'y a pas photo. Le bond en avant est spectaculaire grâce, notamment, aux quatre roues directrices. Cela permet non seulement d'avoir une tenue de route exceptionnelle, mais en plus de faciliter les manœuvres. Exceptionnel pour un véhicule de ce gabarit. Dommage que ce soit en option. Sur les versions de base, il vous en coûtera 1.700 euros.
Un vrai bon point pour cette cinquième génération qui gagne 250 kilos sur la balance. Résultat : une consommation en baisse de 20%, qui descend même en dessous des 5 litres aux 100 pour certaines versions.

Un intérieur soigné

L'intérieur, lui aussi, n'a plus grand chose à voir avec le bon vieux monospace des origines. Il y a notamment ce grand écran tactile situé au centre de la planche de bord. On peut quasiment tout gérer, y paramétrer les styles de conduite (comme une version sport), la navigation 3D, l'éclairage d'ambiance, le stationnement automatique, les radars anti-collision, les aides à la conduite en tous genres, et même les sièges massants.

En parlant de sièges justement, un très bon point pour les sièges arrière, escamotables dans le plancher. Passer de sept à cinq places ne prend que quelques secondes, en appuyant simplement sur un bouton. Ceci pour éviter bien des tours de reins ou des pincements de doigts avec les anciens sièges de près de 26 kilos.

À lire aussi

Son prix, lui reste élevé. Comptez minimum un peu plus de 34.000 euros, jusqu'à 46.000 euros.

RTL vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/