1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Refusant de changer leur fête de lieu, des forains bloquent Rouen
2 min de lecture

Refusant de changer leur fête de lieu, des forains bloquent Rouen

En conflit avec la municipalité, qui souhaite changer l'emplacement de la traditionnelle fête foraine, des dizaines de camions de forains bloquaient mardi les accès de Rouen.

La ville de Rouen compte sept ponts.
La ville de Rouen compte sept ponts.
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Les accès à Rouen étaient bloqués dès l'aube, mardi 13 octobre. Des camions de forains ont provoqué d'énormes embouteillages, en signe de protestation contre la décision de la ville de changer le lieu de la traditionnelle fête foraine, la Foire Saint-Romain.

"Nous bloquons Rouen-centre, mais ce ne sont que des barrages filtrants", a indiqué à l'AFP Anthony Lereteux, un des dirigeants du mouvement. Ce délégué général du CID-UNATI (Confédération intersyndicale de défense et Union nationale d'action des travailleurs indépendants) a laissé entendre que le mouvement pourrait se durcir.

Les nombreux forains de la Foire Saint-Romain ont été rejoints dans leur action par des dizaines d'autres, venus d'autres villes de France. Les barrages ont été installés devant les principaux ponts de la ville, provoquant des kilomètres de ralentissement en cascade, remontant jusqu'aux accès autoroutiers de la ville.

Les transports en commun aussi affectés

La préfecture évoque dans un communiqué "40 km de bouchons cumulés sur les grands axes pénétrants (A150, N138, A28)" et précise que six des sept ponts de Rouen étaient bloqués à 10h.

À écouter aussi

Prendre les transports en commun n'est pas pour autant une solution : certaines stations de métro-tram ont été fermées, et la circulation des bus a été aussi fortement perturbé.

Un site plus éloigné du centre-ville

La Foire Saint-Romain, qui devait débuter le 23 octobre, se tenait jusqu'ici sur les quais rive gauche de la ville. Mais, pour des raisons de sécurité, et après consultation des pompiers et de la préfecture, la métropole et la ville ont décidé d'un nouvel emplacement, récemment aménagé à grands frais (2 millions d'euros), mais plus éloigné du centre, tout près du port de Rouen.

Ce site, situé sur la presqu'île de Waddington, également en bord de Seine, a accueilli ces dernières années le public des différentes armadas, défilés de grands voiliers venant du monde entier, et des concerts pop-rock et de musiques actuelles organisés par la région Haute-Normandie. Pour les dirigeants de Rouen, cet emplacement présente, contrairement aux quais du centre-ville, l'avantage de permettre des allées larges entre les attractions, facilitant les évacuations en cas d'accident.

Les forains y ont installé leurs caravanes mais n'ont pas déployé leurs manèges. Ils affirment que leur chiffre d'affaires va diminuer à cause de cet éloignement. Malgré plusieurs réunions de négociation, les deux parties sont en total désaccord.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/