2 min de lecture Réfugiés

Réfugiés en France : "Ils avaient encore ce stress des pays en guerre", raconte le président de la Croix-Rouge

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - La Croix-Rouge française, présidée par Jean-Jacques Eledjam, a accueilli 45 réfugiés syriens et irakiens, en provenance de Munich, à Champagne-sur-Seine.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
Enfance : "les travailleurs sociaux prennent chaque jour des décisions vitales", dit Laurence Rossignol Crédit Image : PIERRE CONSTANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Les premiers réfugiés en France sont arrivés d'Allemagne à bord de cars, dans la matinée de mercredi 9 septembre. Plusieurs villes de la région parisienne les ont accueilli. C'est le cas de Champagne-sur-Seine, en Seine-et-Marne, où 45 demandeurs d'asile ont été pris en charge par la Croix-Rouge française, notamment. "Ils sont arrivés fatigués", témoigne Jean-Jacques Eledjam, le président de l'organisation humanitaire, au micro de RTL.

Même s'il s'agit de personnes qui fuient des zones de guerre, notamment la Syrie et l'Irak, la Croix-Rouge assure ne pas avoir mis en place de "dispositif particulier" mais une procédure classique pour un "accueil inconditionnel". Elle propose cependant à ces personnes "une mise à l'abri" puis dans les prochains jours "un accompagnement".

Des réfugiés en état de stress post-traumatique

À Champagne-sur-Seine, où sont installées des "cellules psychologiques", Jean-Jacques Eledjam a pu constater la détresse des réfugiés. "Le stress post-traumatique, on pouvait le mesurer dans les yeux de ces personnes. Ils venaient de l'horreur. Ils arrivent dans un pays qui est en paix mais regardaient aux alentours. Ils avaient encore ce stress que l'on a de ces pays en guerre", raconte le Professeur.

Pour les démarches administratives, la Croix-Rouge explique que les demandeurs d'asile ont déjà le "statut de réfugié" mais n'ont pas encore leur "carte de réfugié", ce qui pourrait prendre "2 à 4 mois". Jean-Jacques Eledjam explique aussi qu'il est nécessaire d’effectuer un "rétablissement des liens familiaux" car cela "fait partie aussi de la résilience" et de la "capacité qu'on ces gens à se prendre en charge".

À lire aussi
Des familles yazidis se reposent le 13 août après avoir traversé la frontière avec la Syrie Irak
31 femmes yazidies et leurs enfants, victimes de l'EI en Irak, sont arrivés en France

Sur place, la Croix-Rouge a relevé un élan de solidarité. "La France est un pays généreux. Déjà, des gens à Champagne-sur-Seine se sont mobilisés rapidement, voulaient apporter des vêtements et des gâteaux. Parce que ça doit se faire de manière coordonnée et professionnelle (...), nous avons refusé cette aide. Mais cette aide va s'établir rapidement. J'ai toujours été étonné par la solidarité quand quelque chose de tragique survient. Nous trouvons toujours une main tendue", se satisfait Jean-Jacques Eledjam.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réfugiés Humanitaire Croix-Rouge
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779665911
Réfugiés en France : "Ils avaient encore ce stress des pays en guerre", raconte le président de la Croix-Rouge
Réfugiés en France : "Ils avaient encore ce stress des pays en guerre", raconte le président de la Croix-Rouge
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - La Croix-Rouge française, présidée par Jean-Jacques Eledjam, a accueilli 45 réfugiés syriens et irakiens, en provenance de Munich, à Champagne-sur-Seine.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/refugies-en-france-ils-avaient-encore-ce-stress-des-pays-en-guerre-raconte-le-president-de-la-croix-rouge-7779665911
2015-09-09 23:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ickKSU8PgsQlX7c128l_BQ/330v220-2/online/image/2015/0909/7779666041_la-croix-rouge-francaise-a-accueilli-des-refugies-syriens-et-irakiens-a-chamagne-sur-seine-le-9-septembre-2015.jpg