2 min de lecture Le journal

Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem maintient le cap

REPLAY – La ministre de l’Éducation nationale a défendu ce mercredi à l'Assemblée nationale la publication du décret sur la réforme du collège.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Réforme du collège : Najat Vallaud-Belkacem maintient le cap Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Najat Vallaud-Belkacem a défendu ce mercredi à l'Assemblée le décret permettant à la réforme du collège d'entrer en vigueur. Lors de la séance des questions au gouvernement, la ministre de l’Éducation nationale a fait preuve de fermeté, face au député UDI du Nord Laurent Degallaix, qui a reproché au gouvernement son "passage en force".

Najat Vallaud-Belkacem a qualifié le texte comme étant "un surcroît d'autonomie" offert aux établissements. "Nous l'assumons", a-t-elle martelé. "Votre contre-projet de la réforme nous conforte dans l'ambition que nous avons pour les collèges", a conclu la ministre.

Le bourreau d'Hervé Gourdel aurait été abattu par l'armée algérienne

Kherza Bachir, l'homme qui a décapité Hervé Gourdel, serait mort. Il aurait été abattu hier par l'armée algérienne, lors d'une opération antiterroriste dans le massif du Djurdjura (Kabylie), selon les révélations du site algérien TSA.

Kherza Bachir faisait partie du commando islamiste qui avait enlevé le ressortissant français, le 21 septembre dernier. Il était également devenu le successeur d'Abdelmalek Gouri, premier chef de Daesh en Algérie, tué en décembre 2014 par l'armée algérienne.

L'État islamique menace un joyau de l'histoire romaine en Syrie

À lire aussi
Une personne consultant le site Airbnb (Illustration) tourisme
Les infos de 6h30 - JO 2024 : les hôteliers mobilisés contre l'accord avec Airbnb

Palmyre est tombée sous la tutelle des jihadistes. Le groupe Etat islamique (EI) s'est emparé ce mercredi soir de la quasi-totalité de la cité antique, située dans le centre de la Syrie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'armée de Bachar al-Assad a, quant à elle, battu en retraite. Les forces loyalistes sont retranchées dans quelques secteurs de la ville. Seuls le siège des renseignements militaires, où se trouvent un grand nombre de soldats, et la prison seraient encore protégés par l'armée syrienne.

La directrice générale de l'Unesco a immédiatement réagi, s'inquiétant de possibles pertes civiles et d'une destruction d'un joyau archéologique. "Les combats mettent en danger l'un des sites les plus importants du Proche-Orient et sa population civile", a déclaré Irina Bokova dans un communiqué, en réitérant son appel à une cessation immédiate des hostilités sur le site.

À écouter également dans ce journal

- Le gouvernement a annoncé ce mercredi la création d'une prime mensuelle de 300 euros pour les chômeurs de plus de 60 ans, bénéficiaires de l'allocation spécifique de solidarité (ASS) ou du RSA socle (revenu de solidarité active).  
- L'équipe de football de Nîmes veut faire appel de la décision de la FFF, qui lui a retiré huit points d'emblée pour la saison prochaine, suite à des matchs présumés truqués en Ligue 2.

RTL vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants