1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Raymond Kopa : "C'était un frère aîné", se souvient Just Fontaine
2 min de lecture

Raymond Kopa : "C'était un frère aîné", se souvient Just Fontaine

INVITÉ RTL - Just Fontaine, coéquipier et ami de Raymond Kopa lors de la Coupe du Monde de 1958, rend hommage à celui qui s'est éteint le 3 mars à l'âge de 85 ans.

Just Fontaine (à gauche) et Raymond Kopa (à droite) en 1959
Just Fontaine (à gauche) et Raymond Kopa (à droite) en 1959
Crédit : AP/SIPA
Raymond Kopa : "C'était un frère aîné", se souvient Just Fontaine
04:06
Raymond Kopa : "C'était un frère aîné", se souvient Just Fontaine
04:07
Vincent Parizot & Christelle Rebière

Raymond Kopa, légende française du football international, s'est éteint le 3 mars à l'âge de 85 ans. "Il est décédé à 8h15 après une rechute de sa maladie. Raymond a été hospitalisé dimanche" a indiqué son gendre à l'AFP. Il est le premier Français à avoir remporté la Coupe d'Europe des clubs champion (1957) et le premier Français a avoir été élu Ballon d'or, en 1958. Cette année-là, ses prouesses permettent de conduire les Bleus à la troisième place de la Coupe du monde, en Suède.

Just Fontaine, une autre légende du football français, a collaboré avec lui dans cette équipe, et quelques années plus tard au stade de Reims. Interrogé par RTL, il a rendu hommage à son ami disparu : "J'ai été étonné parce qu'il y a une dizaine de jours j'ai téléphone à Madame Kopa pour demander des nouvelles. Elle m'a dit que ça allait beaucoup mieux. (...) Ça a été une mauvaise surprise pour nous."

"Nous étions dans la même chambre en Suède en 1958", s'est souvenu l'ancien footballeur, qui n'a pas caché son désarroi : "Cela ne peut engendrer que de la mélancolie et de la tristesse." L'ancien athlète de 83 ans a rendu hommage au talent de son confrère et ami : "C'était un dribleur, et puis quand il en avait assez de dribler il donnait une passe décisive. Encore fallait-il que le gars qui recevait la passe parte au bon moment. Il paraît que c'était une de mes qualités."

Il avait du caractère. Il ne se laissait pas faire.

Just Fontaine, à propos de Raymond Kopa

Just Fontaine, considéré comme le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du Monde, admet pouvoir partager ce record avec celui qui vient de s'éteindre. Il s'est également exprimé sur le "caractère" de Raymond Kopa qui, en rejoignant le Real Madrid, a été le premier grand joueur français à s'expatrier, ce qui lui a valu de nombreuses critiques : "Il ne se laissait pas faire. Il a été suspendu un match de l'équipe de France et après, comme la France a eu besoin de lui, il a refusé de revenir. Il ne pouvait pas supporter d'avoir été suspendu alors qu'il était l'un de meilleurs joueurs de France. Même le meilleur à l'époque." Raymond Kopa reviendra finalement en 1960 au stade de Reims, où les deux acolytes se retrouvent. "C'est vraiment un frère, conclut Just Fontaine. Un frère aîné."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/