1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Quotas de logements sociaux : l'Etat pourrait "saisir des terrains"
1 min de lecture

Quotas de logements sociaux : l'Etat pourrait "saisir des terrains"

Le ministre de la Ville a annoncé ce vendredi que l'État pourrait "saisir des terrains" dans les communes qui ne respectent pas le quota de logements sociaux.

Le ministre de la Ville Patrick Kanner estime qu'il faut "durcir" la loi qui impose aux communes d'avoir 25% de logements sociaux (archives).
Le ministre de la Ville Patrick Kanner estime qu'il faut "durcir" la loi qui impose aux communes d'avoir 25% de logements sociaux (archives).
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'Etat pourrait "saisir des terrains disponibles" dans certaines communes ne respectant pas le quota de 25% de logements sociaux et "construire" des habitations pour assurer une mixité sociale, a déclaré ce vendredi 23 janvier le ministre de la Ville Patrick Kanner.

"On peut imaginer que l'Etat puisse se saisir de terrains disponibles dans ces quartiers et construise à la place des collectivités territoriales", a-t-il envisagé sur BFMTV et RMC.

Constatant qu'il y a "encore des villes qui aujourd'hui préfèrent payer des amendes que de construire des logements sociaux", Patrick Kanner a estimé qu'il fallait "durcir" la loi Solidarité rénovation urbaine (SRU), qui impose aux communes d'avoir 25% de logements sociaux.

Il est plus facile de faire venir des pauvres dans des quartiers de riches, que des riches dans des quartiers de pauvres.

Patrick Kanner

Même s'il réfute qu'il y a des critères ethniques "dans les commissions d'attribution de logements", le ministre relève toutefois que "ces banlieues, ces quartiers difficiles" n'attirent "que des gens en grande difficulté". Et il l'affirme, le gouvernement veut casser les "phénomènes de reproduction de la pauvreté". 

Dispositions contre "la ghettoïsation"

À lire aussi

Patrick Kanner souhaite donc que des "écoles de qualité" et une "offre culture de qualité" soient assurées dans ces quartiers, et que "l'accession à la propriété pour les familles modestes" soit facilitée. "Il est plus facile de faire venir des pauvres dans des quartiers de riches, que des riches dans des quartiers de pauvres", a-t-il expliqué.

Le gouvernement a annoncé cette semaine qu'il mettrait en oeuvre de nouvelles dispositions contre "la ghettoïsation" dans les quartiers populaires, souhaitant ainsi lutter contre tout phénomène de radicalisation deux semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a récemment estimé que les politiques publiques des 30 dernières années n'avaient pas permis d'éviter "la relégation, le regroupement ethnique, religieux".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.