2 min de lecture Aveugle

Quimper : un ado aveugle refusé d'un restaurant à cause de sa chienne-guide

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Un adolescent non-voyant s'est vu refuser l'entrée d'un restaurant car il était accompagné de sa chienne guide.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"Ce n'est pas légal", se désole l'ado aveugle recalé à l'entrée d'un restaurant à cause de sa chienne-guide Crédit Média : Nicolas Bauby / RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Nicolas Bauby, le correspondant RTL, en plein reportage
Nicolas Bauby et Julien Absalon

Lucas, 16 ans, aveugle depuis l'âge de 4 ans, s'est vu refuser l'entrée dans un restaurant de sushis de Quimper car il était accompagné de sa chienne-guide d'aveugle, samedi 19 décembre. Pour justifier cette décision, le gérant du restaurant en personne a invoqué un souci d'hygiène. "Il disait qu'il y avait du poisson frais et qu'un chien apporte des germes. Il était borné", raconte l'adolescent au micro de RTL. 

Ce soir-là, Lucas était accompagné d'une éducatrice d'aide à la vie journalière et par d'autres déficients visuels à l'occasion d'un rassemblement mensuel de l'association pour l'insertion des déficients visuels (IPIDV). Sa chienne, indispensable dans ses déplacements, était bien identifiable en tant que guide. Elle portait en effet un harnais sur lequel était indiqué "Ne me distrayez pas, je suis en service : chien guide d'aveugle", assure le jeune homme.

Le père de Lucas va porter plainte

"Ce n'est pas légal", se désole Lucas qui a en effet la loi avec lui. L'article 88 du texte n°87-588 du 30 juillet 1987 dispose que les transports et les lieux ouverts au public ont l'obligation d'accueillir les chiens guides d'aveugle. "Refuser d'appliquer cette loi, ce n'est pas juste et pas normal", regrette l'adolescent qui trouve cette situation d'autant plus incompréhensible car son animal est particulièrement docile. "Au lycée, elle est à côté de moi. Pendant les cours, elle ne bouge pas. Vraiment, elle est très calme et très utile", assure-t-il.

Directement mis en cause, le gérant du restaurant a une autre version de l'histoire. "Ce n'est pas vrai du tout ! Je n'ai pas refusé ce jeune client. Il s'est installé avec d'autres dans un coin du restaurant. Moi, un moment, je leur ai proposé de les déplacer. Ils n'ont pas voulu. C'est tout. Et ils sont partis", a t-il confié à Ouest-France.

À lire aussi
Parlons-nous - Dublanche psychologue
Vide affectif ou trop plein d'émotions ?

Le père de Lucas a en tout cas décidé de porter plainte pour "attitude discriminatoire". Il a également adressé une lettre au député Jean-Jacques Urvoas. "Pourquoi faut-il que les handicapés aient à se justifier et à se battre pour pouvoir simplement vivre comme les autres dans notre société ?", a-t-il écrit. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aveugle Quimper Bretagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants