1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Prise d'otages en Seine-et-Marne : "Tout ça pour ça, quel gâchis", dit Patrick Pelloux
1 min de lecture

Prise d'otages en Seine-et-Marne : "Tout ça pour ça, quel gâchis", dit Patrick Pelloux

RÉACTION - Le chroniqueur de "Charlie Hebdo" réagit à la mort des frères Kouachi, auteurs présumés de la tuerie du journal satirique.

Patrick Pelloux
Patrick Pelloux
Patrick Pelloux réagit sur RTL
02:34
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron

Les prises d'otages en Seine-et-Marne et à Vincennes à Paris sont terminés. Les frères Kouachi - auteurs présumés de la tuerie de Charlie Hebdo - sont morts. L'urgentiste et chroniqueur du journal satirique, Patrick Pelloux, n'en tire aucune satisfaction. "Du fond du cœur, quel gâchis ! Tout ça pour ça, quel gâchis !, a-t-il déclaré sur RTL. Cela ne ramènera pas nos amis."

Ce proche du dessinateur Charb y voit un message contre tous ceux qui souhaiteraient suivre la voie des frères Kouachi. "Ceux qui ont envie de partir faire le jihad, de partir apprendre à faire la guerre, voilà où ça mène, ça ne sert à rien", a-t-il confié.

Non, je n'espérais pas que les frères Kouachi soient jugés

Patrick Pelloux

Patrick Pelloux reste réaliste. Cette vague d'attentats risque de faire des émules. "Des gens croient que c'est un modèle. Ce n'est pas un modèle. C'est la terreur, l'horreur. C'est épouvantable", a indiqué le chroniqueur.

Dans sa peine, il n'espérait rien d'autre qu'une issue mortelle pour les frères Kouachi. "Non, je n'espérais pas que les frères Kouachi soient jugés. Je réagis en l'ami, en frère des collègues qui sont morts parce que ce sont des gens qui sont dans un tel endoctrinement, ils cherchaient cela. Ce n'est même plus au stade de la psychiatrie ou de la folie et donc ce n'était plus possible."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/