1 min de lecture Société

Pourquoi peut-on dire que Dracula n'est pas une légende ?

Le prince Vlad Tepes se serait-il transformé en vampire assoiffé du sang des vaincus pour regagner sa force ?

Stéphane Bern Les Questions de l'Histoire Stéphane Bern
>
Pourquoi peut-on dire que Dracula n'est pas une légende ? Crédit Image : paranormal-info.fr | Crédit Média : Stéphane Bern | Durée : | Date : La page de l'émission
A la bonne heure - Stéphane Bern
Stéphane Bern et Loïc Farge

Et si le comte Dracula n'était pas une légende ? "L'histoire d'un jeune héritier de la principauté de Valachie (l'ancienne Roumanie) a sans doute inspiré le personnage principal du best seller de Bram Stoker publié en 1897", raconte Stéphane Bern. Le comte des Carpates devient le vampire le plus célèbre du monde. Vlad Tepes est le deuxième fils du prince Vlad II de Valachie, vassal de la Turquie à la fin du XVème siècle. "Le prince, menacé, propose de laisser ses deux fils en otages à la cour du sultan ottoman pour garantir la paix", poursuit Stéphane Bern.

Vlad Tepes passe ainsi plusieurs années en détention. Pendant ce temps, son père et son autre frère meurent assassinés. Enfin libéré, il s'entoure de solides troupes et retourne en Valachie. Son mot d'ordre : vengeance. Il use de techniques express et horrifiantes pour éliminer systématiquement tous ceux qui ont pris part au renversement de son père. Une fois arrivé au pouvoir, le pays plonge dans la terreur. ses nombreux crimes de vengeance lui ont valu le surnom de "Vlad l'empaleur".

Si certains racontent qu'il est mort au cours d'une campagne militaire contre les Turcs, d'autres récits préfèrent mettre en avant la part d'ombre qui entoure sa mort. Le prince se serait-il transformé en vampire assoiffé du sang des vaincus pour regagner sa force ?

Retrouvez Les Pourquoi de l'Histoire (Tome 3) de Stéphane Bern aux éditions Albin Michel.

Les Pourquoi de l'Histoire (Tome 3) de Stéphane Bern (éditions Albin Michel)
Les Pourquoi de l'Histoire (Tome 3) de Stéphane Bern (éditions Albin Michel) Crédit : Albin Michel
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants