1 min de lecture La Poste

Pourquoi les timbres britanniques sont les seuls à ne pas mentionner leur pays d'émission

REPLAY - Jusqu'au XIXe siècle, c'était au destinataire de payer pour recevoir une lettre en Europe, avant que les Britanniques n'inventent un nouveau système.

Micro générique Switch 245x300 Histoire de le savoir Stéphane Bern
>
Pourquoi les timbres britanniques sont les seuls à ne pas mentionner leur pays d'émission Crédit Image : BEN STANSALL / AFP | Crédit Média : Stéphane Bern | Durée : | Date : La page de l'émission
A la bonne heure - Stéphane Bern
Stéphane Bern Journaliste RTL

Jusqu'au XIXe siècle, en Grande-Bretagne comme dans toute l'Europe, c'est la personne qui reçoit le courrier qui paye l'acheminement. Un système gangrené par la fraude qui présente de nombreux inconvénients et les destinataires ne veulent pas forcément payer pour lire les lettres.

En 1837, tout bascule lorsqu'un enseignant du nom de Roland Hill voit une jeune femme obligée de refuser une lettre venant de son amoureux. Il propose de la payer mais elle refuse, car la lettre est vide ! Son homme lui avait inscrit un message codé sur l'enveloppe pour lui dire que tout allait bien.

Cette histoire frappe l'enseignant qui propose aussitôt un projet de réforme postale au Parlement. En 1840, la poste britannique créé le tout premier timbre de l'histoire, le "penny black" qui montre le profil de la reine victoria sur fond noir. Comme il s'agit du premier timbre de l'histoire personne n'a pensé à préciser le pays d'origine. C'est pourquoi tous les timbres présentent le monarque régnant sans autre précision depuis cette date.

Retrouvez Les Pourquoi de l'Histoire de Stéphane Bern aux éditions Albin Michel. Gagnez des livres dédicacés en cliquant ici.

Les Pourquoi de l'Histoire de Stéphane Bern (éditions Albin Michel)
Les Pourquoi de l'Histoire de Stéphane Bern (éditions Albin Michel) Crédit : Albin Michel
La rédaction vous recommande
Lire la suite
La Poste Grande-Bretagne Royaume-Uni
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants