1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pourquoi les autoroutes restent dangereuses
1 min de lecture

Pourquoi les autoroutes restent dangereuses

REPLAY - On déplore 94 accidents impliquant des personnels autoroutiers depuis le début de l'année en France. Inquiétant.

Un véhicule de Vinci Autoroutes sur une zone d'accident, le 5 juin 2016
Un véhicule de Vinci Autoroutes sur une zone d'accident, le 5 juin 2016
Crédit : AFP / Pascal Foulon
Pourquoi les autoroutes restent dangereuses ? 3 minutes pour comprendre
04:43
Pourquoi les autoroutes restent dangereuses
04:48
Loïc Farge
Loïc Farge

On s'attend à une forte affluence sur les routes de France au cours de ce week-end de grandes vacances. La plus grande prudence est de rigueur au volant, notamment sur les grands axes. Selon les derniers chiffres, il y a eu près de 94 accidents sur du personnel autoroutier depuis janvier 2017, soit une augmentation de plus d'un tiers depuis cinq ans. "Sur notre réseau, on a 54 accidents qui ont concerné un fourgon de sécurité dans lequel il pouvait y avoir à proximité ou à l'intérieur un patrouilleur en intervention", affirme Bernadette Moreau, déléguée générale de la fondation Vinci Autoroutes.

"S'il y a plus d'inattention, c'est parce qu'il y a plus de sources d'inattention aujourd'hui, analyse-t-elle, en citant le téléphone portable, mais aussi le GPS. Plus de 50% des conducteurs indiquent qu'ils règlent leur GPS pendant qu'ils roulent, or un GPS se règle avant de partir". La somnolence et l'inattention au volant figurent parmi les causes principales des heurts de fourgons.

"Contre la somnolence, première cause d'accidents mortels sur autoroute, nous menons des campagnes préventions très importantes", explique Bernadette Moreau. Des espaces siestes sont ainsi proposés sur une vingtaine d'aires de repos du réseau Vinci Autoroute, "pour inciter les conducteurs à s'arrêter, et surtout à apprendre à faire une sieste".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/