1 min de lecture Corps

Pour ou contre les poils ?

Les femmes les traquent, les hommes s'y mettent aussi : les poils sont devenus persona non grata. Les diktats de l'épilation, c'est dans On est fait pour s'entendre !

On est fait pour s'entendre - Flavie Flament On est fait pour s'entendre Flavie Flament iTunes RSS
>
Pour ou contre les poils ? Crédit Média : Flavie Flament | Durée : | Date : La page de l'émission
Lyana Alameddine

Au fil du temps les poils féminins et dorénavant masculins ont fini par être apparentés à la vulgarité et au manque d'hygiène. L'épilation corporelle s'est démocratisée (avec l'aide de la pornographie et des médias) au point de devenir une norme. Le poil fait honte, indispose, entrave la séduction sauf lorsqu'il est placé sur le visage de ces messieurs (la barbe n'a jamais été aussi tendance !). A qui profite le crime ? Préférons-nous vraiment les corps glabres ou l'injonction de la société a-t-elle formaté nos cerveaux ? 

Invités

- Emmanuelle Julien, journaliste spécialisée Sexualité et genres
- Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain, co-auteur de la webserie documentaire  "Poilorama" et de Les Petits Cheveux - Histoire non convenue de la pilosité féminine, co-écrit avec Jean Feixas (Editions la Musardine)

Les Petits Cheveux - Histoire non convenue de la pilosité féminine
Les Petits Cheveux - Histoire non convenue de la pilosité féminine

- Stéphane Rose, journaliste, chroniqueur et auteur de Défense du poil - Contre la dictature de l'épilation intime (Editions La Musardine)

Défense du poil - Contre la dictature de l'épilation intime
Défense du poil - Contre la dictature de l'épilation intime

Vous souhaitez témoigner ?

Vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ou ici)

Lire la suite
Corps Femmes Homme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants