1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution : la circulation alternée ne sera pas reconduite samedi à Lyon
1 min de lecture

Pollution : la circulation alternée ne sera pas reconduite samedi à Lyon

La préfecture vient d'annoncer que la Ville de Lyon ne reconduirait pas la mise en place de la circulation alternée, samedi 10 décembre.

Un panneau demande aux automobilistes de réduire leur vitesse sur l'autoroute A47 près de Lyon, le 5 décembre 2016
Un panneau demande aux automobilistes de réduire leur vitesse sur l'autoroute A47 près de Lyon, le 5 décembre 2016
Crédit : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La pollution alternée ne va durer dans la région lyonnaise. Déployé pour la première fois à Lyon et Villeurbanne vendredi 9 décembre, le dispositif ne sera pas reconduit samedi, a annoncé la préfecture de police. Celle-ci avait décidé d'introduire cette mesure, mercredi, face à la durée de l'épisode et "par anticipation" de taux élevés de particules fines dans l'air mais ceux-ci se sont avérés inférieurs aux prévisions.

Théoriquement, la mise en place de la circulation alternée ne peut éventuellement être décidée qu'après quatre jours consécutifs de taux de particules fines supérieurs à 80 microgrammes par mètre cube (µg/m³). Or, les constats établis par ATMO Auvergne-Rhône-Alpes, l'organisme qui surveille la qualité de l'air dans la région, "font apparaître qu'après avoir atteint 80 µg/m³ le 6 décembre, le niveau de pollution aux particules fines sur l'agglomération lyonnaise s'est situé en dessous de ce seuil le 7 décembre (58 µg/m³), le 8 décembre (65 µg/m³) et qu'il en est de même pour l'estimation de ce 9 décembre (72 µg/m³), indique la préfecture dans un communiqué.

Vers la fin du pic de pollution à Paris

Jeudi, malgré ces mesures, la préfecture avait maintenu la mesure de circulation alternée pour vendredi en raison de "la durabilité de l'épisode" commencé il y a dix jours, en souhaitant mieux adapter le cadre réglementaire aux spécificités de chaque pic de pollution. 

Une bonne nouvelle qui fait écho à celle de Paris. Airparif a ainsi estimé que l'épisode de pollution à la particule fine qui sévit depuis une dizaine de jours allait prendre fin ce weekend. Dans la capitale et dans toute la France, l'air va enfin devenir plus respirable.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/