1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pollution : l'est et le centre de la France toujours en alerte aux particules fines
2 min de lecture

Pollution : l'est et le centre de la France toujours en alerte aux particules fines

Ce vendredi, le seuil d'alerte aux particules fines était toujours dépassé dans plusieurs régions de l'est et du centre.

À cause de la pollution, la Tour Eiffel était presque invisible le 18 mars 2015 à Paris. (Ilustration).
À cause de la pollution, la Tour Eiffel était presque invisible le 18 mars 2015 à Paris. (Ilustration).
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'arrivée du printemps se fait dans une ambiance grisâtre et polluée ce vendredi 20 mars, le seuil d'alerte aux particules fines dans l'air (PM 10) étant toujours dépassé dans plusieurs régions de l'est et du centre, et revu à la hausse en Île-de-France, conduisant les autorités à prendre des mesures de limitation de vitesse de 20 km/h hors agglomération.

Depuis vendredi 6h00 la préfecture du Bas-Rhin a limité la vitesse à 70 km/h sur les autoroutes d'accès à l'agglomération strasbourgeoise, où le niveau des particules en suspension dépassait largement le seuil d'alerte de 80 µg/m³ (microgrammes/m3) en moyenne journalière, avec des pointes à plus de 100 µg/m3. "Cela a légèrement baissé par rapport à hier (jeudi), mais on est toujours largement au-dessus du seuil d'alerte", a déclaré Joseph Kleinpeter, directeur de l'Aspa, l'agence de surveillance de l'air en Alsace.

Des prévisions pessimistes pour le week-end

La procédure d'alerte était également maintenue ce vendredi sur l'ensemble de la Lorraine, comme la veille. L'agence Air Lorraine prévenait que les conditions météorologiques allaient rester "défavorables" à la dispersion des particules fines samedi. Des réductions de vitesse de 20 km/h hors agglomération étaient mises en place. En Franche-Comté, les seuils d'alerte étaient également dépassés dans le Doubs et dans l'aire urbaine de Belfort-Montbéliard, avec des réductions de vitesse similaires, et les prévisions ne laissaient pas non plus présager d'amélioration avant le week-end.

En Bourgogne, l'alerte aux particules fines a été étendue vendredi à l'ensemble de la Côte-d'Or et de l'Yonne, après avoir touché Dijon, Nevers et Auxerre dès jeudi, ont indiqué les organes de surveillance de la qualité de l'air, entraînant là aussi des réductions de vitesse autorisées. "La situation devrait revenir à la normale dimanche", selon Atmosf'air Bourgogne.

À lire aussi

En Auvergne les seuils d'alerte ont été dépassés dans l'Allier et le Puy-de-Dôme. La préfecture du Puy-de-Dôme a notamment ordonné vendredi la réduction de 20 km/h de la vitesse maximale autorisée sur les principaux axes routiers et autoroutiers dans 60 communes, dont Clermont-Ferrand. Dans le bassin lyonnais et le nord de l'Isère, l'alerte aux particules fines a été levée jeudi.

Le niveau de pollution revu à la hausse en Île-de-France

Le niveau d'alerte à la pollution aux particules devrait à nouveau être dépassé ce vendredi en Île-de-France, selon Airparif, qui a revu à la hausse ses prévisions. L'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air dans cette région prévoit pour ce jour "un épisode de pollution avec un possible dépassement du seuil d'alerte" pour le polluant PM10, c'est-à-dire les particules. Un simple dépassement du seuil d'information était initialement attendu.

En Île-de-France, ce vendredi a été la troisième journée de pollution aux particules. Samedi, Airparif prévoit toujours dans la région un niveau soutenu de concentration de particules mais en deçà du seuil d'alerte. L'organisme s'attend à "un possible dépassement du seuil d'information" pour cette journée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/