1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Polanski à la Cinémathèque : 25.000 signatures pour annuler la rétrospective
1 min de lecture

Polanski à la Cinémathèque : 25.000 signatures pour annuler la rétrospective

La Cinémathèque a annoncé qu'elle n'allait pas renoncer à sa rétrospective Polanski mais le combat ne fait que commencer.

Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski en août 2016
Le cinéaste franco-polonais Roman Polanski en août 2016
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Arièle Bonte
Arièle Bonte

Plus de 25.000 signatures contre la rétrospective de la Cinémathèque française, consacrée à Roman Polanski. Cette dernière sera inaugurée lundi 30 octobre avec la projection, en présence du réalisateur, de son dernier film présenté au Festival de Cannes, D'après une histoire vraie

Cet hommage à Roman Polanski tombe mal, selon plusieurs associations féministes et de défenses des droits des femmes : une cinquième femme accuse le réalisateur de viol alors qu'elle n'avait que 10 ans tandis que de nombreux témoignages de victimes affluent sur les réseaux sociaux depuis le dimanche 15 octobre, quelques jours après les révélations concernant un autre homme puissant du cinéma : Harvey Weinstein


La rétrospective est "une insulte à toutes les femmes qui se sont mobilisées autour des hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc, un affront à toutes les victimes de viol et plus particulièrement aux victimes de Polanski", écrit Laure Salmona, militante et fondatrice du Collectif féministe intersectionnel, à l'origine de cette pétition publiée sur le site Change.org.

Un appel à manifester

"Il est urgent de se mobiliser pour faire annuler cette rétrospective : Roman Polanski mérite le déshonneur, pas les honneurs", ajoute également Laure Salmona dans son texte avant d'appeler les internautes à faire entendre leur voix : "Mobilisez-vous pour faire entendre une autre voix en demandant à la Cinémathèque française d'annuler cet hommage (...) mais aussi de présenter des excuses publiques à toutes les victimes de violences sexuelles". 

À lire aussi

Si la Cinémathèque avait affirmé dans un communiqué de presse qu'elle n'allait pas céder à ces demandes, l'association Osez le féminisme maintient quant à elle son appel à manifester lundi 30 octobre à 19h30 devant la Cinémathèque de Paris.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/