1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pierre de Villiers : un ex-chef d'état-major de l'Armée de l'air déplore "un gâchis"
1 min de lecture

Pierre de Villiers : un ex-chef d'état-major de l'Armée de l'air déplore "un gâchis"

REPLAY - INVITÉ RTL - Jean-Paul Paloméros, général d'armée aérienne et chef d'état-major de l'Armée de l'air de 2009 à 2012 a regretté le départ du chef d'état-major des armées, "qui a dédié sa vie à métier".

Le Général Jean-Paul Paloméros, ancien chef d'état-major de l'Armée de l'air de 2009 à 2012
Le Général Jean-Paul Paloméros, ancien chef d'état-major de l'Armée de l'air de 2009 à 2012
Crédit : Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA
Pierre de Villiers : un ex-chef d'état-major de l'Armée de l'air déplore "un gâchis"
06:30
L'invité de RTL Soir du 19/07/2017
06:36
Léa Stassinet

"Émotion", "respect", "regrets". Jean-Paul Paloméros, ancien chef d'état-major de l'Armée de l'air a déploré ce mercredi 19 juillet la décision de Pierre de Villers de quitter son poste de chef d'état-major des armées. Sa démission a été acceptée par Emmanuel Macron, avec qui les relations s'étaient détériorées ces dernières semaines. Point de départ de cette crise : l'annonce par Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes Publics d'une coupe budgétaire de 850 millions demandée à tous les ministères, y compris celui des Armées. 

Jean-Paul Paloméros, qui se refuse à dire qu'Emmanuel Macron a fait une erreur, estime qu'il y a eu une "incompréhension majeure" entre les deux hommes. "C'est troublant parce qu'en toute logique, cela n'aurait jamais dû se produire", poursuit-il. "Quand Pierre de Villiers entend les mots du président de la République qui lui parle d'honneur, de loyauté, de responsabilité, évidemment ça le frappe, ça le blesse profondément", explique l'ex-chef d'état-major de l'Armée de l'air, qui a tenu à rendre hommage à celui qui a "dédié sa vie à ce métier". 

Jean-Paul Paloméros a confié sur RTL avoir envoyé un message à Pierre de Villiers. "Je lui ai présenté mes sentiments les plus fraternels et il m'a répondu comme il le fait toujours. Il a un souci de contact et de respect avec les hommes". "Il souhaite aux armées courage et bonne chance, et espère sans doute que son geste n'aura pas été vain, et qu'il réveillera les consciences pour montrer que ce combat pour doter les armées des moyens dont elles ont besoin est un combat vital", a expliqué le général Paloméros. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/