2 min de lecture

Permissions de sortie : "Nous devrons sans doute revoir la législation" (Valls)

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud
>
Les auditeurs ont la parole du 07 octobre 2015 Crédit Image : Cécile de Sèze / RTL.fr | Crédit Média : Vincent Parizot,Christelle Rebière | Durée : | Date : La page de l'émission

Permissions de sortie : "Nous devrons sans doute revoir la législation" (Valls)

Manuel Valls a déclaré ce matin sur RTL que la législation sur les permissions de sortie de prison devrait "sans doute" être revue, après la fusillade en Seine-Saint-Denis dans laquelle un policier a été grièvement blessé par un braqueur en cavale et fiché. 
   
"Je crois qu'il faut revoir la législation. Nous devrons sans doute revoir la législation. Il y a des textes qui seront portés par la Garde des Sceaux dans les semaines et les mois qui viennent, c'est sans doute la possibilité, mais nous le faisons avec sérieux, professionnalisme", a déclaré le Premier ministre.

"Il faut tirer les leçons de ce qui s'est passé", a estimé Manuel Valls, rappelant que le cas de ce détenu, connu pour des antécédents de vols à main armée et violences volontaires, était "l'application de la loi qui n'a pas été réformée depuis 2004". "Je veux pour ces individus rigueur absolue et vigilance maximale", a-t-il dit. 

Le malfaiteur, connu pour des antécédents de vols à main armée et violences volontaires, a été tué. Le policier, un père de famille de 36 ans, était toujours mardi dans un état très grave. 


Invitée de RTL MIDI à 12h50 : Laurence Blisson , secrétaire générale du syndicat de la magistrature et juge d'application des peines.

Air France doit-elle licencier les syndicalistes impliqués ?

Le numéro un de la CGT Philippe Martinez a affirmé qu'il "ne cautionnait pas" les violences survenues lundi à Air  France, mais a dénoncé un "déchaînement politique et médiatique démesuré" sur ce sujet, appelant à parler de la "violence sociale". 

"Nous ne cautionnons pas ce genre d'incidents, mais cela relève plusieurs paradoxes: s'il n'y avait pas eu cela, quel temps on aurait consacré à un plan de licenciements de 3000 salariés?". 

Selon lui, "ce déchaînement médiatique et politique est démesuré. J'aimerais qu'on attache plus d'importance à ces 3000 licenciements qui s'ajoutent aux 15.000 déjà vécus par les salariés". "La violence sociale, il faudrait en parler un peu plus", "perdre son boulot, ça c'est violent", a-t-il dit. 

Air France doit-elle licencier les syndicalistes impliqués ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour .

Agression : Air France doit-elle licencier les syndicalistes impliqués ?
Nombre de votes : 8735 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Lire la suite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7780007998
Permissions de sortie : "Nous devrons sans doute revoir la législation" (Valls)
Permissions de sortie : "Nous devrons sans doute revoir la législation" (Valls)
REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/permissions-de-sortie-nous-devrons-sans-doute-revoir-la-legislation-valls-7780007998
2015-10-07 12:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Di9dkU0iOiPHEny7X0W4Qw/330v220-2/online/image/2015/1007/7780004617_manuel-valls-invite-de-rtl-le-7-octobre-2015.jpg