2 min de lecture Économie

Pénurie d'essence : le prix des carburants peut-il flamber à cause des grèves ?

ÉCLAIRAGE - Le prix des carburants dans les stations-service a légèrement augmenté ces derniers jours. Certains font le lien avec la grève des huit raffineries françaises.

Un station-service en rupture de gazole, le 21 mai 2016
Un station-service en rupture de gazole, le 21 mai 2016
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Si la première question des automobilistes est avant tout de savoir s'ils vont trouver de l'essence, la deuxième est dorénavant de savoir à quel prix... Face à la pénurie de carburants qui frappe l'ensemble de l'hexagone, bon nombre de conducteurs se pressent devant les stations-service qui distribuent encore quelques litres d'essence. Mardi 23 mai, l'ensemble des raffineries du pays ont été bloquées et ont voté l'arrêt de leurs productionsCertaines sont complètement à l'arrêt comme la raffinerie de Feyzin (Rhône) alors que d'autres le sont partiellement, comme les sites de Lavéra (Bouches-du-Rhône) et de La Mède (Bouches-du-Rhône) qui ont réduit leurs moyens de production.

>> La carte des stations-essence impactées par la pénurie actualisée en temps réel

Cette situation, qui avait déjà été entraperçue en 2010 dans le cadre d'une réforme contestée sur les régimes de retraite, va-t-elle frapper le porte-feuille des Français ? Dans une certaine mesure, les prix à la pompe pourraient rapidement grimper de quelques centimes comme l'ont remarqué de nombreux internautes. Mais selon Francetvinfo, cette augmentation ne serait pas liée à cette grève générale des raffineries mais davantage à une hausse du prix du baril ces dernier jours, qui s'approchent de nouveau des 50 dollars

Le prix de l'essence très règlementé

Le prix du pétrole est un calcul complexe. "Selon l'Union française des industries pétrolières (Ufip), les diverses taxes qui s'appliquent sur les carburants représentent pas moins de 60% du prix à la pompe, quand la matière première, le pétrole, n'en représente qu'un tiers. La marge de distribution tourne, elle, autour de 6%", détaillait le site d'actualité en août 2015.

Certains disposent d'une latitude pour faire rapidement bouger les prix, d'autres pas

Spécialiste du secteur pétrolier, dans Le Figaro
Partager la citation

De quoi limiter une forte hausse du prix bien que certains distributeurs disposent de marges de manœuvres. "Sur le terrain, la situation est plus nuancée. Certains disposent d'une latitude pour faire rapidement bouger les prix, d'autres pas. Cela dépend du réseau de distribution en question, selon qu'il soit affilié à un pétrolier, une enseigne de la grande distribution ou à un indépendant", détaille un spécialiste du secteur dans les colonnes du Figaro. Malgré tout, attention à ce que cette grève ne se prolonge pas durablement si "l'on ne veut pas que la facture à la pompe grimpe sensiblement", nuance ce même spécialiste.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Carburants Grève
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants