2 min de lecture Terrorisme

Paris : une voiture remplie de bonbonnes de gaz découverte dans la rue

Une berline dont les plaques d'immatriculation avaient été enlevées et contenant plusieurs bonbonnes de gaz a été découverte à proximité de la cathédrale Notre-Dame dans la nuit de samedi à dimanche. Deux personnes sont actuellement en garde à vue dans le cadre de l'enquête.

>
Deux personnes en garde à vue après la découverte de bonbonnes de gaz dans une voiture à Paris Crédit Image : AFP | Crédit Média : Guillaume Chieze | Durée : | Date :
Christophe Guirard

Une voiture abandonnée, sans plaques d'immatriculation, le clignotant en marche et avec dans son coffre cinq bonbonnes remplies de gaz ainsi qu'une sixième, vide, posée sur le siège avant. C'est la découverte qu'a fait la police parisienne dans la nuit du samedi 3 au dimanche 4 septembre selon une information du Figaro. Le véhicule, une Peugeot 607, était stationné quai de Montebello, dans le 5ème arrondissement de la capitale, tout près de la cathédrale Notre-Dame. Selon une source citée par le quotidien, aucun détonateur ou dispositif n'était relié à ces bonbonnes. Selon Le Point, le propriétaire de la berline a été rapidement identifié en Seine-Saint-Denis et a déclaré aux enquêteurs que sa fille, âgée de 19 ans et fichée "S", avait disparu, probablement avec la voiture en question.

C'est la Section antiterroriste de la Brigade criminelle et la DGSI qui sont en charge de l'enquête préliminaire du chef d'association de malfaiteurs terroriste criminelle, pour laquelle deux personnes ont déjà été placées en garde à vue. Alors que l'alerte terroriste est toujours à un niveau particulièrement élevé sur le sol français, cette découverte laisse craindre le recours à des explosifs ou des véhicules piégés, comme cela avait été le cas lors des vagues d'attentats meurtriers de septembre 1986 et de l'été 1995 dans la capitale.

Invité exceptionnel de RTL mardi matin, le Premier ministre Manuel Valls avait rappelé la gravité de la menace planant sur le pays. En outre, le ministère de l'Intérieur a confirmé avoir arrêté plusieurs personnes liées aux mouvances terroristes pendant le mois d'août, dont trois avaient des projets d'attentats. La France se trouve en état d'urgence depuis les attaques du 13 novembre 2015 au Bataclan, au Stade de France et dans les rues de Paris. Cette situation, qui devait prendre fin à l'issue du mois de juillet 2016, a été une nouvelle fois prolongée de six mois après l'attentat ayant fait 86 morts à Nice le 14 juillet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants