1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : pourquoi les éboueurs ont-ils entamé un mouvement de grève ?
2 min de lecture

Paris : pourquoi les éboueurs ont-ils entamé un mouvement de grève ?

Plusieurs centaines d'éboueurs et agents de la propreté de la Ville de Paris ont démarré ce 4 novembre un mouvement de grève qui est reconduit pour la journée de mardi.

Des éboueurs à Paris (illustration)
Des éboueurs à Paris (illustration)
Crédit : AFP
Eléanor Douet & AFP

De nombreux Parisiens ont constaté que les déchets n'avaient pas été ramassés ce lundi 4 décembre. La situation s'explique par un mouvement de grève entamé aujourd'hui par une centaine d'éboueurs et agents de la propreté de la Ville de Paris. Ils souhaitent obtenir des augmentations de salaires. Le mouvement est reconduit pour la journée de mardi.

Tôt ce matin, 400 grévistes ont commencé à bloquer quatre garages sur six, a indiqué à l'AFP la CGT-FTDNEEA (Filière Traitement des Déchets Eaux Égouts Assainissement) à l'origine du mouvement "reconductible", empêchant la moitié des bennes de sortir.

Les deux usines de retraitement de déchets, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Romainville (Seine-Saint-Denis), sont également bloquées par des piquets de grève, selon Régis Viéceli, secrétaire général de cette branche de la CGT qui a fait scission en mai dernier de la CGT-Nettoiement de la Ville.

Le mérite dénoncé par les grévistes

Des éboueurs mais également des égoutiers, fossoyeurs, agents techniques ou encadrants des directions de la propreté ou des espaces verts, poursuivent le mouvement visant à demander l'"ouverture de négociations sur le déroulement de carrière" des agents et leurs points indiciaires. Ils refusent également une réforme des primes qui met le mérite en place selon eux, selon la même source.

À lire aussi

La Ville indique : "nous sommes ouverts à toute discussion mais nous souhaitons une approche globale à tous les corps de métier" et propose de recevoir "toutes les organisations syndicales pour des discussions conduites dans la transparence". Elle précise par ailleurs que la réforme des primes est une obligation de l'État.

Au moins 10 arrondissements impactés

Lundi, la collecte des déchets était affectée dans les IIe, Ve, VIe, VIIIe, IXe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe arrondissements de Paris. Les autres arrondissements ne devraient pas être impactés, la collecte étant effectuées par des sociétés de prestation. De plus, les missions de propreté ne pouvaient pas avoir lieu normalement dans l'ensemble de la capitale. 

Sur son site internet, la Ville note également que "le service de retrait des objets encombrants sur rendez-vous est suspendu sur tout Paris pour la journée du 4 décembre. Merci de reporter votre demande d'enlèvement à un autre jour". 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/