1 min de lecture Paris

Paris : les auteurs de vandalisme sur les vélib' devront désormais les réparer

Face à un vandalisme de plus en plus important, JCDecaux et la mairie de Paris ont décidé d'agir pour prendre des sanctions. Le dispositif "tu casses, tu répares" a été étendu.

Des Vélib' abandonnés dans le Canal Saint-Martin à Paris
Des Vélib' abandonnés dans le Canal Saint-Martin à Paris Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

98. C'est le nombre de Vélib retrouvés dans le Canal Saint-Martin. Une indication claire sur l'attention que porte les Parisiens et les touristes au vélo de la Capitale. Un chiffre important alors que chaque année, l'équivalent de la totalité du parc est volé. "Si 91% des biclyettes sont retrouvées, 27% d'entre elles doivent être détruites car trop abîmées pour être réparées", détaille BFMTV

Face à cela la Ville de Paris a décidé d'agir. JCDecaux, l'entreprise en charge de ces vélos en libre-service a annoncé la signature d'une convention avec Christiane Taubira pour proposer une réparation pénale aux adultes auteur de vandalisme. Une manière de lutter contre des chiffres exorbitants alors que cela coûterait 5 millions d'euros par an, dont 1,6 million serait pris en charge par la municipalité, explique Challenges.

"Tu casses, tu répares"

Dès janvier 2013, le parquet de Paris, la Ville et JCDecaux avaient développé le dispositif "tu casses, tu répares" afin de sensibiliser les mineurs à cette cause. L'idée ? Une alternative au poursuite pour leur permettre d'éviter de passer devant un juge. Au total, 42 mineurs ont été accueillis en 2013, 58 en 2014 et 56 en 2015, comptabilise l'entreprise française dans un communiqué.

La convention signée avec Christiane Taubira doit permettre d'étendre ce dispositif à toutes les personnes majeures concernées, "soit dans le cadre d’une mesure de réparation pénale (REP), c’est à dire sans qu'ils soient passés devant un juge, soit dans celui d’un travail d'intérêt général (TIG), soit dans le cadre de l'exécution d'une peine", détaille JCDecaux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Vélib Vandalisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants