1 min de lecture Paris

Paris : la rue de Picpus, en mémoire des moines de Pique-Puce

Au XVIIème siècle, les habitantes de cette voie parisienne étaient victimes de pustules et autres éruptions cutanées très violentes. Un moine est venu les sauver.

micro generique Au Fil des Rues Lorant Deutsch
>
Paris : la rue de Picpus en mémoire des moines de Pique-Puce Crédit Image : Wikipedia | Crédit Média : Lorant Deutsch | Durée : | Date : La page de l'émission
Lorant Deutsch
Lorant Deutsch et Loïc Farge

Lorànt Deutsch nous emmène ce jeudi 25 août dans le quartier de la Nation, dans le XIIème arrondissement de Paris. Avec la rue de Picpus, on entre dans le domaine vaporeux de la légende. Au XVIIème siècle, un fléau terrible va s'abattre sur toutes les femmes du quartier. Des espèces de pustules blanches vont leur couvrir les mains et les démangent atrocement. Leur sauveur débarque sous la forme d'un petit moine de Franconville. Il s'agenouille devant elles, leur baise les mains et, tout d'un coup, le mal disparaît.
On crie au miracle. Mais le moine affirme le contraire. Il explique qu'il a tout simplement procédé à une petite entaille sur les plaies et qu'il a aspiré le venin. Car le fléau venait tout simplement des puces qui infestaient le quartier. Les religieux qui interviennent sont peu à peu appelés les "moines de Pique-Puce", et par contraction les "moines de Picpus".

Retrouvez Métronome 2, de Lorànt Deutsch, dès le 1er septembre 2016 aux éditions Michel Lafon.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Paris Patrimoine Histoire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants