1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : la prolifération des rats inquiète la mairie
1 min de lecture

Paris : la prolifération des rats inquiète la mairie

Un vaste plan de dératisation de la capitale a été lancé, alors que les rongeurs ont envahi certains quartiers.

Des rats (Illustration)
Des rats (Illustration)
Crédit : AFP / PHILIPPE LOPEZ
François Quivoron

Les habitués du métro parisien ont déjà aperçu des rats galoper le long des voies ferrées. Le phénomène s'étend désormais aux parcs et jardins de la capitale. Cette prolifération inquiète la population et les élus. Mardi 26 septembre, Jérôme Dubus, un élu LR du XVIIe arrondissement, a réclamé au Conseil de Paris "la mise en place très rapide d’un plan massif d’éradication de ces rongeurs sur l’ensemble de Paris".

Comme le révèle Le Parisien ce mercredi, la mairie a rapidement réagi et annoncé le lancement d'un vaste plan d’attaque qui mobilise plusieurs services, le Département Faune et Actions de Salubrité (DFAS), la santé, les espaces verts, l’action sociale, la sécurité, la propreté. La ville de Paris compte environ 800 parcs, jardins et squares, dont 10 sont actuellement fermés pour dératisation et 160 sont concernés par une fermeture partielle pour intervention.

Les rats sont un problème mineur de santé publique

Dr Georges Salines

"Il y a depuis quelques années une difficulté à se débarrasser du rat brun, rat des villes, reconnaît le Dr Georges Salines, chef du bureau de la santé environnementale et de l’hygiène à la mairie de Paris. Le problème, c’est qu’ici, les rats n’ont jamais faim !" Les rongeurs se nourrissent en effet des détritus qui jonchent le sol dans certains quartiers et dans certains parcs. Le Champ-de-Mars et le boulevard Richard-Lenoir sont ainsi devenus des lieux particulièrement infestés par les rats, qui se délectent des restes des pique-niques et des marchés alimentaires.

Si "les rats sont un problème mineur de santé publique" d'après Georges Salines, leur profilération inquiète les parents et les familles qui fréquentent les parcs et les jardins. Jérôme Dubus évoque "de nombreux témoignages" recueillis dans le XVIIe arrondissement indiquant que "les squares où viennent jouer les enfants sont particulièrement touchés comme la promenade Pereire". Au printemps dernier, la ville de Paris a dépensé 1,5 million d'euros pour son plan de dératisation.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.