1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Paris : c'est parti pour la collecte des biodéchets
1 min de lecture

Paris : c'est parti pour la collecte des biodéchets

Et une poubelle de plus ! Une partie des Parisiens sont désormais invités à trier leurs déchets organiques.

Une habitante de Vieux-Thann montre un sac biodégradable de déchets à Vieux-Than, le 11 février 2011
Une habitante de Vieux-Thann montre un sac biodégradable de déchets à Vieux-Than, le 11 février 2011
Crédit : AFP / Sébastien Bozon
Paris : c'est parti pour la collecte des biodéchets
01:41
Paris : c'est parti pour la collecte des biodéchets
01:45
Virginie Garin & Loïc Farge

Une centaine de villes en France le font déjà (Colmar, Lorient, Montpellier, par exemple). Il s'agit de mettre tous les jours dans un bac spécial tout ce qui est organique. À Paris, depuis jeudi 4 mai, les habitants des IIe et XIIe arrondissements sont invités à le faire aussi. D'ici la fin du mois de juin, 120.000 Parisiens vont avoir la visite d'un ambassadeur de tri. Ces employés de la mairie vont venir leur offrir un bac en plastique, des sacs biodégradables et un guide pour leur expliquer ce qu'il peuvent mettre dedans : épluchures de légumes, restes de repas, poissons, viande, sachets de thé, marc de café et même les cartons souillés (le carton à pizza bien gras).

Ensuite, les sacs devront être mis dans un bac marron au pied de l'immeuble. Ils seront ramassés deux fois par semaine pour être transformés en gaz ou en compost. En fonction des résultats dans ces deux arrondissements, le tri sera étendu à toute la capitale. Plus ou moins vite, mais il le sera. Car la loi de transition énergétique va le rendre obligatoire dans toute la France d'ici à 2025.

Certaines collectivités sont allées plus loin pour inciter les habitants à trier. Plus ils trient le verre, les emballages et les bio déchets, moins ils paient de taxe sur les ordures ménagères. C'est assez persuasif. En Bretagne, le syndicat des Pays de Vilaine a réussi à réduire le volume des poubelles classiques de 60% en quatre ans.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/