1 min de lecture Paris

Paris : Anne Hidalgo lance une réforme du stationnement pour lutter contre les fraudes

La maire de Paris souhaite confier la gestion des 140.000 places payantes à des prestataires extérieurs et réaffecter les agents de surveillance.

Stephane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
Paris : Anne Hidalgo lance une réforme du stationnement pour lutter contre les fraudes Crédit Image : PATRICK KOVARIK / AFP | Crédit Média : Armelle Levy | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy et François Quivoron

Après les voies sur berges, Anne Hidalgo envisage une nouvelle réforme qui concerne les automobilistes parisiens. La maire de la capitale souhaite confier la gestion des 140.000 places de stationnement en surface à des prestataires extérieurs à partir de 2018. Seuls 9% des Parisiens payent les parcmètres, ce qui représente 300 millions d’euros par an de manque à gagner selon elle.

"91% ne mettent pas d’argent dans le parcmètre. C’est de la fraude et c’est scandaleux, a-t-elle lancé dans le JDD. Cela représente chaque année pour la Ville un manque à gagner de 300 millions d’euros : l’équivalent du coût annuel de fonctionnement de toutes les crèches parisiennes !"

"La Ville conservera la maîtrise totale de sa politique du stationnement : c’est elle qui fixera les tarifs, le tarif des 2 heures de stationnement actuellement autorisées restera d’ailleurs inchangé. C’est aussi elle qui percevra les recettes du stationnement", a ajouté Anne Hidalgo.

Conséquence de cette réforme, les 1.600 agents de surveillance de Paris, qui contrôlent le stationnement, vont être réaffectés à d’autres missions : "lutte contre les incivilités, contre la pollution, surveillance de bâtiments municipaux, contrôle de nos politiques de déplacements (couloirs bus, opérations Paris Respire...) et stationnement gênant".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Auto Anne Hidalgo
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants