1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Pâques : "C'est tôt cette année !", s'exclame Pascal Praud
1 min de lecture

Pâques : "C'est tôt cette année !", s'exclame Pascal Praud

REPLAY / ÉDITO - Pourquoi la commémoration de la résurrection du Christ tombe-t-elle fin mars cette année ? Le journaliste a la réponse.

Des œufs de Pâques en chocolat (illustration)
Des œufs de Pâques en chocolat (illustration)
Crédit : AFP / Archives, Joël Saget
Pâques : "C'est tôt cette année !", s'exclame Pascal Praud
01:11
Pâques : "C'est tôt cette année !", s'exclame Pascal Praud
01:12
Pascal Praud & Loïc Farge

"27 mars : c'est tôt Pâques cette année !", s'exclame Pascal Praud. "L'année prochaine ça tombe le 16 avril. C'est marrant !", ironise-t-il. "Le 25 décembre, c'est le 25 décembre. Le 15 août, c'est le 15 août. Pâques, ça bouge !", note-t-il. "En fait voyez-vous le concile de Nicée en l'an de grâce 325 a fixé pour toujours la règle : Pâques est le premier dimanche après la pleine lune qui suit l'équinoxe du printemps", lance le journaliste sur un ton professoral.

"Me suivez-vous, mon fils ? Lundi 21 : printemps. Mercredi 23 : pleine lune. Dimanche 27 : Pâques", résume Pascal Praud. "Mais vous m'avez appris un truc aujourd'hui. C'est la première fois depuis 25 ans que je vous écoute !", s'amuse-t-il. "Je vais vous faire une confidence, je ne le savais pas il y a trois semaines : Marcel Proust appelle ceux qui font le malin avec un truc qu'ils ignoraient le jour d'avant 'les savants de la veille'. C'est joli,", poursuit-il. "Les savant de la veille ? Des journalistes, quoi !", conclut-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/