4 min de lecture Panama

"Panama Papers" : 11,5 millions de fichiers du cabinet Mossack Fonseca à explorer

REPLAY - Ces archives de la société panaméenne se présentent comme les registres du commerce existants en France.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
"Panama Papers" : 11,5 millions de fichiers du cabinet Mossack Fonseca à explorer Crédit Image : AFP | Crédit Média : Adeline François | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction numérique de RTL

Tout a commencé il y a un an, quand une source anonyme a commencé à fournir au Süddeutsche Zeitung une mine d'information provenant d'un cabinet panaméen leader mondial de la domiciliation de société-écran. Devant la masse de données qui lui parvenait peu à peu, le journal allemand a demandé de l'aide à d'autres rédactions. Et c'est ainsi qu'un réseau de 107 journaux dans 76 pays s'est mis à travailler sur ce scandale qui vient d'éclater, le "Panama Papers."

En France c'est Première ligne, la société de production de "Cash investigation" et Le Monde qui s'y sont attelé. Le Monde qui explique ce lundi 4 avril comment il a travaillé sur cette gigantesque base de données interne du cabinet panaméen Mossack Fonseca : 11 millions et demi de fichiers, les archives du cabinet, depuis 1977 jusqu’à 2015. Plus de 2,6 téraoctets de données. Soit plusieurs décennies de lecture jour et nuit si l’on veut aller d’un bout à l’autre de la base de données. 

Ces archives de la société panaméenne se présentent comme des registres du commerce en France, date de création de la société-écran, intermédiaire financier, nom des actionnaires, activité, bénéficiaires réels, c'est tout cela que les journalistes ont du éplucher, ainsi que les courriels que se sont échangés les employés du cabinet panaméen. 

À lire aussi
Le Pape François, le 24 décembre 2018 à la Basilique Saint-Pierre de Rome religions
Le pape invite les jeunes à prier en ligne sur "Click to Pray"

Des révélations permises par la technologie

C'est la technologie qui a rendu possible l’exploration de cette masse immense de données. Un moteur de recherche spécial a été créé par le consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) basé à Washington, un moteur de recherche qui a permis aux journalistes de naviguer plus facilement au sein des fichiers, en partant d’un nom, d’une société ou d’une expression. Le Monde a cherché notamment les Français impliqués dans ces fichiers. Pour cela, il fallait tape "passeport français" dans le moteur de recherches qui ressortait alors les fichiers de la société panaméenne où apparaît une personne possédant un passeport français. Cela marche aussi si l'on entre un nom. 

Le Monde a du faire des choix, et a cherché les parlementaires français et européens, la liste des 500 Français les plus riches, la liste des ministres français depuis les années 1980, les administrateurs du CAC 40, les personnalités préférées des Français, les personnes citées dans des affaires politico-judiciaires depuis 2000, ou encore les joueurs de l’équipe de France de football. Sans oublier les noms des actionnaires du Monde. Le monde qui prévient que si le journal ne cite pas un nom ça ne veut pas dire qu'il n'est pas concerné par le scandale, mais simplement que le journal n'a pas encore eu le temps de le rentrer dans le moteur de recherches. 

Les réseaux et leur tentacules à Marseille

Dix morts par balle depuis le début de l'année dans l'agglomération marseillaise. Au milieu des cités nord gangrenées par les trafics et la délinquance, une école maternelle et une école primaire, la brigade au cœur d'un ensemble d'immeubles du même nom. Une cité tentaculaire écrit Le Figaro où les parents d'élèves ont décidé de monter au front non pas pour réclamer des moyens pédagogiques supplémentaires mais pour obtenir un mur. 

Un mur, pour créer une étanchéité entre les élèves et le reste de la cité en proie à la délinquance. L'école est longée par un terrain vague envahi depuis un an disent les parents par les dealers armés et équipés de gilet par balle qui s'installent avec des canapés et qui font leur trafic dans le jardin ouvrier qui est juste au dessus. Les élèves depuis les fenêtres de l'école, voient les caches et tout ce qui se passe. Le mois dernier, un débris de  munition a été retrouvé dans la cour d'école.

Les défections en série chez les élus du Front national

15% des 1.600 élus du FN dans l'hexagone auraient claqué la porte du parti depuis deux affirment Le Parisien aujourd’hui en France. Soit 240 personnes. En cause, des désaccords de fond sur la ligne du parti qui a changé de dimension depuis 2014. Avant le FN comptait une soixantaine d'élus locaux sur tout le territoire, pour les municipales, il a fallu trouver des candidats pour constituer des listes dans plus de 562 villes, un réseau de près de 20.000 personnes au total. "Alors, forcément y a eu de l'improvisation" explique un ex-frontiste.

Exemple au Luc, commune provençale de 10.000 habitants tombés dans l'escarcelle du FN aux dernières municipales de 2014. Depuis la ville en est à son troisième maire. Le premier, celui qui a été élu a jeté l'éponge en février 2015 pour cause de maladie, c'est sa première adjointe, ancienne assistante de comptabilité sans aucune expérience politique qui l'a remplacée, elle a tenu onze mois : "les purs et durs du FN n'ont cessé de me mettre des bâtons dans les roues", explique -t-elle, par exemple quand elle n'a pas voulu retirer les drapeaux européens du fronton de la mairie, ou quand elle a voulu accorder une subvention à une association d'un autre bord.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Panama Paradis fiscaux Évasion fiscale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782670471
"Panama Papers" : 11,5 millions de fichiers du cabinet Mossack Fonseca à explorer
"Panama Papers" : 11,5 millions de fichiers du cabinet Mossack Fonseca à explorer
REPLAY - Ces archives de la société panaméenne se présentent comme les registres du commerce existants en France.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/panama-papers-11-5-millions-de-fichiers-du-cabinet-mossack-fonseca-a-explorer-7782670471
2016-04-04 09:48:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IcJPSBCxRGYvxK7toeT-xg/330v220-2/online/image/2016/0404/7782670809_000-mvd6760180.jpg