1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La pollution de l'air fait plus de mort "que le sida ou la guerre", dit Arthus-Bertrand
1 min de lecture

La pollution de l'air fait plus de mort "que le sida ou la guerre", dit Arthus-Bertrand

Le photographe-réalisateur Yann Arthus-Bertrand a expliqué les dangers de la pollution de l'air dans les villes.

L'OMS estime que l’exposition à la pollution atmosphérique entraîne sept millions de décès prématurés chaque année.
L'OMS estime que l’exposition à la pollution atmosphérique entraîne sept millions de décès prématurés chaque année.
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
La pollution de l'air fait plus de mort "que le sida ou la guerre" explique Yann Arthus-Bertrand
13:00
La pollution de l'air fait plus de mort "que le sida ou la guerre" explique Yann Arthus-Bertrand
13:00
Yann Arthus-Bertrand & Philippe Robuchon - édité par William Vuillez

L'air qu'on respire aujourd'hui en ville est nettement moins pollué que celui qu'on respirait il y a 20 ou 30 ans. Seulement voilà, il serait indécent de s'en réjouir quand on sait que la pollution de l'air tue encore 48.000 personnes chaque année en France, comme si tous les ans, on rayait de la carte une ville comme Albi ou Vincennes. Ce terrible constat l'est encore plus à l'échelle du monde.

"Les chiffres sont incroyables", explique Yann Arthus-Bertrand. "C'est 7 millions de mort par an, c'est plus que le sida ou la guerre. Il faut savoir aussi comment ça s'est passé. En 2012, l'OMS classe les fumées des moteurs diesel comme cancérigènes. Donc on a commencé à étudier ce qui se passe.", explique le photographe-réalisateur.

"On se rend compte que toute cette pollution, non seulement elle entraîne des maladies respiratoires, mais en plus, les particules rentrent dans le sang et sont responsables des maladies cardio-vasculaires. Une ville comme Tokyo par exemple, qui a interdit le diesel, a fait baisser les maladies cardio-vasculaires de 10%", souligne-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/