1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nuit Debout : Guillaume Larrivé dénonce les ravages du cannabis sur l'intellect des militants
1 min de lecture

Nuit Debout : Guillaume Larrivé dénonce les ravages du cannabis sur l'intellect des militants

Le député Les Républicains n'a pas été convaincu par le spectacle auquel il a assisté place de la République.

Guillaume Larrivé, député Les Républicains
Guillaume Larrivé, député Les Républicains
Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Michael Ducousso & AFP

Le député Les Républicains Guillaume Larrivé n'est pas d'accord avec Nicolas Sarkozy : les manifestants de Nuit Debout ont bien un cerveau. Le problème, c'est qu'il serait totalement enfumé avec les effluves de cannabis qui flottent place de la République, à en croire l'élu de l'Yonne.

Ce mardi 3 mai, le député a déclaré au micro de RFI s'être rendu sur place, voilà une quinzaine de jours, pour se faire son propre avis. Un avis pas vraiment flatteur pour les militants du mouvement : "On n'entend pas des choses bouleversantes d'intelligence, je dois le reconnaître, mais en revanche, on voit bien toute une espèce de faune qui est attirée (...) et qui, à partir de 22/23 heures, est plutôt là pour casser que pour débattre", a-t-il expliqué en précisant : "Je ne dis pas que Nuit Debout, ce ne sont que des casseurs mais ce sont assez largement des faux penseurs qui attirent des vrais casseurs".

Les méfaits de l'usage excessif de cannabis

Si Guillaume Larrivé n'a pas été époustouflé par les débatteurs de Nuit Debout durant sa virée en terre inconnue, c'est tout simplement parce qu'ils consommeraint trop de cannabis. Le député LR ne pense pas "que ce soit place de la République, dans la confusion, que va jaillir un bouillonnement intellectuel qui va révolutionner la pensée française (...) Quand j'y suis allé, j'ai entendu beaucoup de poncifs et je vais même vous dire, j'ai cru percevoir les ravages d'un usage excessif de cannabis sur les capacités cérébrales."

Comme son voisin d'hémicycle Thierry Solère, Guillaume Larrivé demande donc que l'État mette fin aux rassemblements de la place parisienne. Il faut "arrêter tout cela en interdisant ces manifestations d'occupation de l'espace public qui n'ont pas leur place dans la République".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/